Jan 142017
 

On est reparti pour la routine désormais classique. Le bilan annuel. Bon ben cette année ça ne sera pas joli joli.
Parce que si il y a bien une chose de certaine c’est qu’en 2016, j’ai ‘rien fait’.

Début 2016, j’avais plein de grand projet. Réussir mon projet Bradbury, remettre un coup de neuf sur tout mes vieux textes et les publier, finir mon jeu qui était quasi fini, virer les wordpress , et avoir des vacances, tranquille mais des vacances.

Autant dire que je n’ai rien fait de tout ça. J’ai écrit 7 nouvelles et non pas 52. J’ai fermé aucun wordpress. Je n’ai pas ajouté une ligne de code à mon projet de jeu. Je n’ai pas remis à neuf un seul de mes vieux textes. Je ne suis quasiment pas parti en vacances (9 jours en tout et pour tout sur l’année).

A la place j’ai bossé, le jour, parfois la nuit, souvent le week-end. J’ai bossé et j’ai peu dormi (ça c’est l’effet papa à nouveau).

Ce n’était pas prévu. Mais c’était nécessaire. Je ne regrette pas d’avoir passer une année à cravacher sur différents projets boulots. Au contraire même. Ce fut une année intense a plusieurs point de vue. Une année pour voir ce que ça pouvait donner de pousser la vapeur au max du possible.

Mais du coup, une année qui laissera un gros vide en terme de projet perso.  Même niveau piges, j’ai seulement écrit une bafouille (pour Linux Mag) concernant un livre parlant de PostgreSQL  (architecture et notions avancées)… Quand je vous disais que ce n’était pas folichon.

Bon au moins, j’aurais comme toujours :

  • aidé pour les DjangoCong de l’année (à Rennes)
  • assisté à PyconFR, j’en parle ici.  (à Rennes aussi, c’était cool de revoir des gens pas vu depuis longtemps)
  • été présent à l’E1 à Toulon ( la S4, un excellent cru d’ailleurs, avec pour sujet le Fail)

et pour la première fois :

  • pu aller à Django under the Hood à Amsterdam.

Et tomber totalement amoureux de cette ville où je n’étais jamais allé ! J’espère pouvoir retourner à DutH l’année prochaine et je retournerais sur et certain à Amsterdam pour plus que 3 jours, parce que mince, qu’elle est agréable à vivre cette ville ! (et puis il y a du fromage et de la bière, que demander de plus !! )

Mais du coup, après 5 ou 6 jours en fin d’année pour me remettre en forme, pour effacer (ou au moins commencer) la dette physique (et psychique) de l’année 2016, je repars avec l’envie d’avoir une année 2017 pleine de truc que je ferrais, cette fois.

On verra …

(Déjà je vais commencer par écrire ici plus que ce que je ne l’ai fait en 2016, ça ne sera pas trop trop dur).


Flattr this!

 Posted by at 00:34

Pyconfr au pays des galettes saucisses !

 Python  Comments Off on Pyconfr au pays des galettes saucisses !
Oct 202016
 

Ce week-end (enfin en vrai depuis jeudi si on compte les sprints) c’était donc le week-end de la Pyconfr. Et c’était à Rennes. Je ne dis pas ça comme un reproche, même si je nierais l’avoir écrit, j’aime plutôt bien Rennes. Bon d’accord il pleut tout le temps et il semblerait qu’un certains nombre de personne de bonne compagnie perdent tout sens commun quand il est question de choisir un lieu d’habitation et choisissent Rennes .. Mais hormis ces deux défauts (et aussi le fait qu’il y a rien d’ouvert le dimanche, non de non), c’est plutôt sympa comme ville.

Donc la pyconFr.

Etant à Lille les trois jours précédents, j’ai loupé la soirée d’ouverture qui avait l’air d’être plus que cool (ben oui, même si il y a des TGV direct Lille → Rennes, ils mettent quand même 4h à faire le trajet, donc en partant à 18h, c’était un peu mort pour la soirée).

Le samedi.

Fichtre le monde, fut la première chose qui m’a traversé l’esprit quand je suis arrivé samedi matin. Et effectivement, le fait qu’il y avait beaucoup, beaucoup beaucoup de monde s’est ressenti toute la journée. Dans les salles de conf pleines avec des gens debout, par terre, en mode sardine la belle-iloise, dans les queues face aux trois food truck qui s’occupaient de nous nourrir à la pause midi et dans la vitesse à laquelle les thermos de café se vidaient à peine posées sur la table.

Les confs en elles-mêmes portaient beaucoup sur deux sujets :  machine learning et d’asyncio. Ça tombait bien, c’est deux sujets qui m’interressent beaucoup en ce moment.

Mais à priori c’est deux sujets qui intéressent beaucoup de monde. Et les salles n’étaient malheureusement pas prévu pour le nombre de pythonistes présent. Ce qui fait que pour certaines conférences, il y a parfois eu des gens qui n’ont pas pu rentrer parce que les salles n’étaient pas assez grande. Heureusement qu’il y aura les vidéos (parce que bien entendu, je fais parti de ceux qui ne purent, au moins une fois, pas voir une conf).

Le dimanche.

M’étant levé un peu tard, (amener toute sa famille pour pyconfr n’aide pas à être à l’heure le dimanche matin, ranger une chambre d’hôtel en vérifiant bien qu’on n’y oublie rien, cela prend du temps .. [je ne veux même pas imaginer ce que donnerais l’oubli d’un doudou à l’hôtel…] ) je n’ai pas pu assister à toutes les confs du matin (et en plus honte sur moi, j’ai loupé l’AG de l’afpy … ce qui n’est pas bien du tout). Et comme j’avais un TGV à 16h, idem, je n’ai pas vraiment pu profiter de l’après-midi de conf. Mais  le « bref » moment que j’ai pu rester le dimanche m’a tout de même permis de discuter plus longuement avec les personnes avec qui je n’avais pas pu échanger le samedi.

Au final.

Ma première pyconfr à Rennes avait été une petite pyconfr (et au niveau des conférences que j’avais pu voir , je n’en ai pas un souvenir renversant au final). Cette PyconFR 2016 a vraiment tout d’une grande PyconFR. L’orga était top, les conférences étaient top, j’ai pu croiser des gens que j’apprécie énormément et que je ne voie vraiment pas assez souvent. Avec des salles un peu plus grandes et plus d’espaces pour se poser, tranquillement et au chaud, (parce que bon Rennes, temps pourri, pluie tout le temps, ce n’est pas vraiment possible de se poser dehors), ça aurait été une PyconFR parfaite. En tout cas merci aux orgas, merci aux orateurs, merci à ceux que j’ai pu croiser et avec qui j’ai pu échanger. Et vivement pyconfr 2017. [Bon et vivement DjangoCong 2017, retour au soleil et à la plage pour l’édition 2017 !!! Mais chut, je ne vous ai rien dit …  ]


Flattr this!

 Posted by at 01:24

Bilan 2015

Et voilà, la même routine chaque année, un petit billet de bilan. Lors de mon billet de bilan 2014, je voulais ‘faire des choses’ en 2015. Au final, je ne suis pas vraiment très satisfait de la partie ‘faire des choses’ de l’année 2015. J’ai eu un peu l’impression de ne pas faire grand chose. […]

Everything must end

Edit du 3 janvier : Grâce à de multiples relecture, le texte a été mis à jour et corrigé de pas mal de faute. La version la plus à jour ce trouve sur le gitbook de mon Projet Bradbury, allez y pour y lire une version sans faute !   Edit : Concernant le très […]

Les jeux que j’ai aimés en 2015

J’ai pas mal testé de jeux cette année. Tellement en fait que j’écrirais un deuxième article spécialement pour les dungeon crawler que j’ai pu tester. Mais parlons pour l’instant des jeux non rogue like qui m’ont fait kiffer cette année. Invisible, Inc. J’ai toujours cru que je n’étais pas un mec qui aimait jouer à […]

Enfance et informatique

A la maison, il y a un certain nombre d’écran, PC , tablette, téléphone. Ma fille a donc très logiquement assez rapidement mis la main sur assez rapidement. Les trucs tactiles Téléphone et tablette à interface tactile n’ont rapidement plus eux de secret pour elle. Elle s’en sert majoritairement pour jouer, y compris parfois à […]

Séries de fin d’année

Vous êtes peut-être déjà en vacances, ou alors vous allez peut-être enfin pouvoir lâcher le boulot d’ici quelques jours. Et peut être que vous êtes du genre à regarder des tonneaux de série pour vous aérer le cerveau. Si c’est le cas voici une petite liste de séries à regarder ou pas. Blindspot : Une femme […]

Recueils de nouvelles de Bradbury.

J’avais quasiment oublié Ray Bradbury. Enfin pas vraiment oublié mais juste, pas lu depuis longtemps ( pour être exact depuis que j’avais lu Chronique Martiennes et Fahrenheit 451 au lycée). Et puis j’ai vu passé un tweet à propos d’un de ces romans. Et je me suis dit que j’avais envie de relire sa prose. […]

Création de jeux de plateaux à quatre mains.

En Mai, pendant un week end un peu trop chaud, j’avais proposé à ma fille d’inventer un jeu de plateau ensemble. J’ai essayé de la laisser la plus libre possible. Elle a choisit le thème des pirates, choisi qu’on devait jouer des gentils pirates qui allaient chercher des trésors dans des îles. Elle a inventé […]

Détournement de jeux de plateau, la suite

Depuis, mon dernier post sur le sujet, j’ai continué à sortir des boites de jeux pour y jouer avec ma fille (disons qu’elle m’a aussi beaucoup poussé à coup de « Papa on peut jouer à un de tes jeux qui est bien pour les enfants ? » ) Donc voici une nouvelle liste de règles de jeux […]