Nov 122010
 

Pour une fois, je ne vais pas dire que j’ai ‘rencontré’ Krazy Kitty sur twitter. Hé ben non. En fait je l’ai croisé indirectement, quand un de ses amis à parler d’elle et d’un problème qu’elle avait avec son PC sur linuxFr. La demoiselle était alors venue donner quelques explication supplémentaires et j’ai ainsi découvert son blog, que je lis depuis (ça doit bien remonter à 3 ans, peut-être même 4 tiens !). Et ce n’est au final que très récemment, quelques mois, que je me suis mis à la follower sur Twitter. Pourquoi l’interviewer ? Parce que son parcours me laisse admiratif. Pas parce qu’elle a eu son bac à 14 ans (encore que bon, c’est quand même une prouesse quoi), mais pour être partie s’expat’ pour faire une thèse, loin de tout, aux USA (oui, je sais, loin de tout aux USA, c’est un peu contradictoire, mais j’écris ce que je veux, c’est mon intro d’interview). Et que bon, ne pas avoir fait de thèse est un des rares regrets (ce n’est pas le seul, mais c’est l’un des rares regrets ‘logiques’ au vu de mon parcours) que je me permets d’avoir, mais bon faut bien choisir, on ne peut pas à la fois monter une boite et faire une thèse. Et puis j’aime beaucoup ce qu’elle écrit sur son blog, j’avais donc envie de lui poser quelques questions. J’espère que vous prendrez du plaisir à lire son interview. (Et oui après une ou deux interviews sans intro (ce dont je m’excuse auprès des interviewés) et d’autres avec de petites intros, j’ai décidé de faire des intros un peu plus longues, mais sans être trop chiant).

1– Si tu devais te présenter en trois phrases, que dirais-tu ?

Sale gauchiste, athée, et féministe. Tellement dévouée à l’application de méthodes informatiques et statistiques à la recherche médicamenteuse que non contente d’avoir un doctorat sur le sujet, j’ai l’intention de poursuivre ma carrière dans cette voie. Geekette sur les bords et au milieu (mais je ne joue pas aux jeux vidéos et ne m’intéresse pas plus que ça à Star Wars). (nd Jmad : bon autant les jeux vidéos je comprends très bien qu’on accroche pas, autant starwars !!! boudhiou 🙂 )

Ta cyber life

2 — tu tiens amrhaps.net , pourquoi l’as tu lancé et qu’est ce que tu y racontes ?

J’ai commencé à bloguer sur American Rhapsody pour raconter mes aventures aux États-Unis, où je suis partie en 2005 pour faire ma thèse. Je compte bien continuer de raconter des bêtises ou de pousser des coups de gueules dessus maintenant que je m’apprête à travailler en Allemagne.

4– est ce que tu en tenais d’autres que tu as arrêté ? Si oui lesquels et pourquoi les avoir arrêté ?

Oui, des trucs morts depuis, sur lesquels je me regardais un peu trop le nombril.

3– Plutot twitter(identi.ca) ou facebook ? quelles utilisations as tu des deux ?

Les deux mon capitaine (twitter et facebook). Twitter pour partager des liens ou des anecdotes rapides avec mes copains de la blogosphère, Facebook pour la même chose avec mes copains de la vraie vie. Plus les photos de soirées et, quand j’étais aux États-Unis, la gestion de ma vie sociale (des soirées entre amis aux événements locaux en passant par mes deux clubs de danse). L’intersection des deux ensembles est, je le précise, non vide.

4– Es tu addict au Net ? si oui tu as une ou deux anecdotes sur le sujet ?

Je supporte assez bien de ne pas avoir accès à Internet quand je suis en vadrouille, mais sinon, beaucoup moins…

5– Sur le net on peut te trouver où ?

Ben, http://amrhaps.net et http://www.twitter.com/krazykitty. Et d’autres endroits, mais sous mon vrai nom, ceux-là.

6– Ton pseudo a une signification, tu nous l’explique (j’ai pas tout compris à ton explication dans ta FAQ) ?

Hmm, je n’ai pas grand chose à rajouter… Ça vient de la BD Krazy Kat, qui met en scène un chat amoureux d’une souris (Ignatz the Mouse) qui passe son temps à lui jeter des briques qu’il interprète comme des preuves d’amour. Je m’y retrouve assez bien 😉

Le boulot

7– Ton bureau au boulot il ressemble à quoi ? (si tu as une photo …)

Alors là maintenant tout de suite j’ai pas de boulot, mais en thèse mon bureau ressemblait à ça : http://amrhaps.net/post/2010/08/17/L-antre-de-la-dissertatrice-en-herbe

8–tu es partie faire une thèse au USA, mais une thèse sur quoi (tu peux écrire un pavé, mais compréhensible par des béotiens:) ) ?

Comme je le dis plus haut, une thèse sur l’application de méthodes informatiques statistiques à la recherche médicamenteuse. Par exemple, un des problèmes sur lesquels je me suis penchée est celui du criblage virtuel : pour trouver des molécules qui agissent sur une certaine protéine (protéine qui affecte le développement d’une maladie, par exemple), on fait dans l’industrie pharmaceutique de grosses séries d’expériences très coûteuses, qui consistent à mélanger ladite protéine avec des centaines de milliers voire des millions de molécules différentes, et à observer ce qui se passe. Le criblage virtuel, c’est trouver le moyen d’utiliser des ordinateurs pour prédire, sans faire d’expérience en laboratoire, quelles sont, parmi ces millions de molécules, celles qui ont le plus de chances d’interagir avec la protéine en question. Dans mon projet, il s’agissait tout d’abord de définir une mesure de similarité entre molécules, basée sur le nombre de propriétés (faciles à déterminer) qu’elles partagent. Ensuite, il fallait définir la probabilité d’une molécule inconnue de réagir avec la protéine X connaissant son degré de similarité avec des molécules connues (c’est à dire pour lesquelles l’activité – ou non – sur la protéine X sont connues). En très très gros, plus une molécule ressemble à des molécules dont on sait qu’elles sont actives, plus elle a de chances d’être active elle-même, et inversement.

Et sinon, y a ça : http://amrhaps.net/post/2007/03/18/35-avec-de-vrais-morceaux-d-intelligence-artificielle-dedans

Et ma série interrompue (que je reprendrai peut-être un jour) : http://amrhaps.net/category/I-Know-A-Little-Bit-About-Biology

9– Ca veut dire quoi faire une thèse ? c’est différent faire une thèse en France et faire une thèse au USA ?

Ça veut dire passer des années à travailler sur un projet de recherche ; écrire un gros pavé sur le sujet ; et le présenter à un jury composé d’enseignants-chercheurs. Après ça, on est expert dans un domaine très pointu, et on est jugé capable de faire de la recherche tout seul par soi-même, et on a le droit de se faire appeler Docteur.
En informatique, faire une thèse aux USA, c’est surtout y passer plus de temps qu’en France, et donc avoir quelques années d’expérience de plus au final.

10– Pourquoi être partie là bas ?

Parce que je trouvais en France des labos qui voulaient bien de moi, mais qui n’avaient pas de financement. Celui qui est devenu mon directeur de thèse avait des sous, et en plus c’est une grosse pointure dans mon domaine.

11– Comment on gère le mal du pays quand on est expat ?

On ouvre un blog, pardi ! On chouine avec ses amis d’en France grâce aux merveilles technologiques que sont la VoIP, la messagerie instantanée, twitter, les blogs… et aussi, surtout, on se fait des amis sur place. Des amis expats, et des amis locaux. (C’est plus facile à dire qu’à faire dans certaines situations… mais sur un campus universitaire, il n’y a aucune excuse !)

12– Etre jeune, plus jeune que les autres, ca sert ou ca dessert ?

Dans 99% des cas ça ne change absolument rien. Mais ça fait joli sur un CV.

13– Tu t’imaginais les USA comment ? et, au final c’était comment ?

Comme un pays gigantesque, religieux, conservateur. Au final, c’était bien comme ça, mais avec des gens absolument formidables dedans. C’est un pays d’extrêmes !

13bis– Au niveau des différences USA / France, si tu en avais une ou deux à donner, les plus ‘criantes’, les plus marquantes, tu dirais quoi ?

L’absence de couverture santé, un gros gros gros problème selon moi.

Et le côté très prude et conservateur (du créationisme à la marginalisation des athées en passant par l’impensabilité d’avoir des enfants sans être marié).

13ter– tu garderas quoi comme souvenir marquant de la façon de vivre des américains ?

C’est un pays où un bol de céréales avec du lait est vraiment considéré comme un repas du soir digne de ce nom.

14– Si tu pouvais remonter dans le temps tu le referais, tu partirais de nouveau ?

Ouaip. En hésitant aussi peu que la première fois.

14bis– Si oui, tu te donnerais quoi comme conseil ?

Mets-toi sérieusement à la danse MAINTENANT au lieu d’attendre ta 4ème année !

16– Maintenant que tu as eu ta thèse (félicitation), ton boulot va devenir quoi ?

La même chose mais avec plus de responsabilités et moins de pression académique.

17– Ton meilleur et ton pire souvenir des USA ?

Pire souvenir : être en pleine rédaction de thèse et à 9000km de la France quand mon grand-père est décédé.

Meilleur souvenir : dur à dire… mais pour parler de quelque chose de typiquement américain, tous mes Thanksgiving ont été de grandes réussites et je crois que c’est un des trucs qui va le plus me manquer.

18– Pour de vrai, ils voient la France comment ?

Comme un pays de gens très raffinés qui passent leur temps à râler et à se mettre en grève.

18bis– et nous, quel est l’apriori que l’on est qui soit le plus ‘décalé’ sur les USA comparé avec la vérité ?

Ça ne répond pas directement à la question, mais j’ai été impressionnée de me rendre compte à quel point l’Amérique profonde correspond exactement aux gros stéréotypes véhiculés par les films… oui, les rednecks sont vraiment caricaturaux !

Sinon, quelqu’un sera-t-il vraiment surpris que j’annonce que parmi 300 millions d’Américains, j’ai réussi à en rencontrer des qui ne pensent pas qu’à eux-mêmes, ne roulent pas en grosse cylindrée pour aller au coin de la rue, et réussissent même à se nourrir correctement plutôt que d’avaler hamburgers et plats tout prêts réchauffés au micro-onde ?

18ter– Passer ta vie aux USA, c’était imaginable pour toi ? ou même pas en rêve ? y a des raisons précises à ça ?

C’était imaginable avant que j’y mette les pieds, j’essayais de n’avoir aucun a priori. J’y ai vécu 5 ans et c’était largement suffisant pour décider que non, ce n’est pas là que je veux faire ma vie.

Ta vraie life, quand tu n’es pas au boulot

19 — Ton bureau chez toi il ressemble à quoi ? (si tu as une photo …)

En ce moment, j’en ai pas, mais sinon, il ressemblait pas mal à celui du boulot, en fait.

20– Tu t’investis dans des trucs précis ? projet divers / art / asso ?

La danse et la photo.

21– Si tu devais choisir un événement que tu as vécu, un seul, pour te définir, tu choisirais lequel ?

22– tu es rôliste ?

Non.
Branchement dont vous êtes le héros : si tu as répondu oui à la question 22 passe à la 23 sinon à la 24
23– tu joues à quel style de jeux ? plutôt joueuse ou MJ ? tu aimes jouer au jdr pourquoi ?

24– tu as d’autre passion, loisir ? lesquelles ?

Hmm, comme à la question 20 ? Et la lecture, la musique (je suis altiste, même si ça fait longtemps que je ne pratique plus régulièrement, j’ai fort envie de m’y remettre… mais j’ai des goûts assez éclectiques, de toute façon).
Branchement dont vous êtes le héros : si à la question 24 tu as répondu jeux vidéo va à la question 25 sinon au prochain branchement
25– tu joues à quoi ? tu aimes quoi comme type de jeux ?
25bis– ton premier souvenir de jeux vidéos ? , ton dernier coup de cœur ?
26– Ton jeu vidéo préféré et celui que tu as le plus détesté ?
Branchement dont vous êtes le héros : si à la question 24 tu as répondu lire (ou livres) va à la question 27 sinon va à la question 29

27– Tu lis de tout ou tu as des styles de prédilection dont tu ne sorts pas ?

Très majoritairement de la fiction. Énormément de romans policiers (d’une qualité parfois discutable).

28– SF, MedFan, Bitlit, c’est du chinois ou tu connais ? tu aimes ?

Je connais, mais ce n’est pas mon genre de prédilection. Sauf si Terry Pratchett ça compte ? (nd Jmad, Pratchett ça compte oui:) )

29– La danse tu as découvert ça comment ?

Le gymnase de mon université proposait des cours de salsa, et j’ai tenté le coup. Je n’ai pas trop aimé, mais j’ai malgré tout retenté plus tard avec le swing (qui est devenu mon grand amour) et les danses de salon (où j’ai rencontré les gens qui m’ont poussée à essayer le tango).

30– Tu danses quoi exactement ?

Le swing (Lindy Hop surtout, West Coast Swing aussi, pour les connaisseurs), et le tango argentin.

31– C’est simplement pour pratiquer un sport ou c’est plus profond que ça, plus nécessaire ?

Ce n’est pas du tout pour pratiquer un sport, en fait… c’est pour me détendre, me défouler, me faire plaisir !

32– Parle nous plus d’une de tes passions non jeux vidéos / jeux de rôle. (depuis quand, ça consiste en quoi, pourquoi tu aimes .. )

Bon, ben la danse alors. Je ne m’y suis mise sérieusement que fort tard (il y a deux ans, en gros), hélas. Laisser son corps réagir à la musique, sans réfléchir, c’est magique… et encore plus quand on se synchronise à deux (ou plus) !
Il n’y a pas que le fait de danser, bien sûr ; il y a aussi tout l’univers social autour de la danse… j’ai rencontré des gens formidables grâce à ça. Particulièrement avec le Lindy Hop, parce que c’est une danse complètement déjantée. Les gens qui se font plaisir à faire les cons sur de la musique de big band des années 30 ont en général une personnalité qui me correspond assez bien.

Le logiciel libre

31– Tu utilises des logiciels libre dans ton quotidien (boulot ou chez toi ? )

Les deux, autant que faire se peut. C’est à dire la majeure partie du temps.

32– J’ai cru comprendre que l’univers de la recherche était pas forcément très orienté libre, en tout cas au niveau des résultats de recherche, je me trompe ?

Ça dépend vraiment des gens, des labos… et des projets.

33– D’ailleurs, ça serait imaginable pour toi, de publier du code ‘boulot’ en licence libre ?

Tout à fait. D’ailleurs, c’est déjà fait (du code, et des données).

Question pour me faire mousser

34– Est ce que tu lis le Mad Blog ? Pourquoi ? (que ça soit oui ou non)

Oui, à l’occasion.

Allez, on a presque fini, quelques dernières questions pour vraiment te connaître

35– Tu es plus Michael Douglas ou Sean Connery ? pourquoi ?

Sean Connery. James Bond, ça devrait suffire, comme raison, non ? Ou je rajoute The Hunt for Red October ?

36– Si tu devais choisir un bouquin, un bon film, une série cool, une série pourrie, un nanard, tu choisirais quoi (tu dois choisir un de chaque et si possible donner une explication) ?

  • Un bouquin : Pride and Prejudice, de Jane Austen. Parce que c’est tout sauf de la chick lit.
  • Un bon film : Arsenic et vieilles dentelles. C’est le film qui me fait le plus mourir de rire.
  • Une série cool : Hmm. Je vais être obligée de mettre Ally McBeal, parce que je n’ai pas regardé de séries depuis.
  • Une série pourrie : Sous le soleil. Le truc que tu continues à regarder tellement tu n’arrives pas à y croire.
  • Un nanard : Angélique, Marquise des Anges.

37– Et si tu devais me conseiller un livre ? en français ? un livre qu’il faut que je lise pour ne pas avoir rater ma vie ? et qui en plus me plaira ?

Un seul ? L’Homme aux cercles bleus, de Fred Vargas, parce que c’est vraiment difficile de ne pas aimer Fred Vargas ? (nd Jmad : je ne connais pas du tout, mais comme j’aime bien lire les polars, je vais le lire et voir ce que j’en pense 🙂 )

38– Ton pire souvenir scolaire ?

Ma prof de sport de 4ème me détestait et me le faisait bien savoir. J’avais des nausées rien qu’à l’idée d’aller en cours.

39– j’imagine que ça doit t’énerver, le syndrome ‘phénomène de foire’ du fait d’avoir été en avance pour tes études ? Tu gères comment ?

Onze ans après le bac, ça c’est quand même tassé, faut le dire. Je gère en l’ignorant superbement.

40 — Quand tu étais petite, tu voulais faire quoi comme métier ?

Plein de trucs. Dont bibliothécaire. Mais ça fait quand même super longtemps que je veux faire enseignant-chercheur (depuis une époque où je n’avais aucune idée de ce que c’était que la recherche). Enfin, j’hésitais entre ça et traductrice professionnelle. J’hésite encore parfois. (nd Jmad : tiens moi aussi j’ai voulu être bibliothécaire à un moment de mon enfance, et parfois même maintenant, je me dis que ça aurait pu être très cool comme boulot)

41– Quand je dis chaussette, tu penses à quoi en premier ?

Rayures.

42– Tu es plus chili con carne ou polenta ?

Polenta.

43– Ton livre de chevet actuel ? Pourquoi ?

Thud ! De Terry Pratchett. Parce que j’ai décidé il y a 6 mois de me faire toute la série du Disque-Monde.

44– Le livre que tu as détesté lire et que pourtant, tu as fini ?

La Peste de Camus.

Juste avant la fin, un peu de liberté

45– Une question à laquelle tu aurais aimé répondre et que je ne t’ai pas posée ?

Quel est l’âge du capitaine ?

46– Et donc, la réponse ?

Ben, quarante-deux ans !?

47– Un coup de gueule à passer ?

Un seul ? Ça va être trop dur de choisir…

48– Un sujet qui te tient à cœur et dont tu veux parler à ceux qui lisent ton interview ?

Le droit à l’avortement, tiens. C’est d’actualité, il y a eu des manifs, mais peu de gens en parlent… Le nombre d’IVG par an en France reste stable (200 000 environ), mais le nombre de centres les pratiquant ne fait que diminuer, en partie parce que c’est une pratique mal cotée par le ministère pour l’évaluation de la qualité des hôpitaux. Les listes d’attente s’allongent et les femmes ne peuvent alors plus avorter dans les délais légaux (12 semaines). Ai-je besoin d’expliquer en quoi cela est grave ?

Le mot de la fin, en 17 mots ? (ce qui fait les 17 mots de la fin…)

This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end
(The Doors)

(nd Jmad : alors là je suis scotché … )


Flattr this!

 Posted by at 13:30

  10 Responses to “MadInterview de Krazy Kitty, docteur, geekette et globe trotteuse”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Jean-Michel ARMAND, FFJDR. FFJDR said: MadInterview de Krazy Kitty, docteur, geekette et globe trotteuse … http://bit.ly/aE4POc […]

  2. Ben oui, tu as raison d’être scotché, elle est toujours scotchante, Krazy Kitty, dans tout ce qu’elle fait (moi qui ne la connaît que par ses récits et ses actions, c’est dire !)

  3. Otir est trop gentille avec moi, ne fais pas attention 🙂

  4. Fallait pas s’étonner avec une matheuse qu’elle sache compter jusqu’à 17.
    Quant à moi, je n’ai pas compris le non-branchement roliste de la question 21.
    (Et une question : y a pas de correcteurs orthographiques dans le monde du libre ? :-p )

    • Ben apparement K² n’est pas roliste, donc elle a pas répondu aux questions à ce sujet.

      Pour les fautes, il y en a, mais apparement, ils sont pas suffisant pour corrige mes fautes (mais je suis preneur d’une liste des coquilles, 🙂 , même par mail j-mad Arobase J-mad.com

  5. Je me demande même s’il n’y a pas une coquille dans ton adresse courriel 😉
    Je t’envoie ça (pour l’amour de l’art).

  6. Tout ça, c’est donc de ma faute (et un peu de celle de Microsoft Explorer). Bah si j’avais su…

Sorry, the comment form is closed at this time.