Feb 072021
 

Steam relance son festival des jeux vidéos. Si vous avez loupé les éditions précédentes, un petit rappel du principe. Pendant quelques jours (cette fois si c’est du 3 février 19h au 9 février 19h) vous avez plein de démos de jeu à disposition. Là vous en avez à peu près 500. 500 cela fait vraiment beaucoup. Mais du coup rassurez-vous à priori la plupart des démos resteront accessible après la date du 9. Les 6 jours du festival sont là pour borner tout ce qui n’est pas démos dans le festival à savoir les lives chat avec les dév des jeux ainsi que les streams.

Mais n’empêche demain c’est dimanche et quoi de mieux que de tester plein de jeux pendant un long dimanche froid de février ? C’est donc un moment parfait pour faire une petite liste des jeux que j’ai déjà testés avec mon petit avis.

Timberborn

Un sim city mais avec des castors. C’est très cool. Par contre c’est assez difficile. En plus de construire votre petit village, il faudra prévoir eau et nourriture pour ses castors et de manière et suffisamment rapide pour qu’ils ne meurent pas tous de faim. En plus certains de vos bâtiments auront besoin d’énergie. Pour en produire il faudra poser des roues à aubes où à castor. Et le plus difficile, emmenés l’énergie jusqu’aux bâtiments qui en ont besoin. Pour cela il faudra assembler tout un réseau d’axes en bois et pour prévoir la place dans votre village pour cela. Autant dire que ce n’est pas facile. Une dernière chose à dire sur Timberborn, les cartes sont sur plusieurs niveaux et on peut également empiler des bâtiments les uns sur les autres. Et bien entendu il y a tout un système d’échelles ou de plans inclinés pour se déplacer entre les étages. En tout cas, j’ai beaucoup aimé, j’ai bien trop passé de temps dessus et je vais sûrement l’acheter à sa sortie.

Roguebook

Un jeu avec des mécaniques créées par entre autre Richard Gardfield, rien que ça. Forcément j’ai testé. C’est un mélange de rogue like et de deckbuilder. Mais avec plusieurs petits twists. Le premier on commence sur une carte blanche et il faudra utiliser des pinceaux pour découvrir des hexagones et ainsi pouvoir avancer. Sachant que pour finir un chapitre il faudra vaincre un boss et donc bien entendu découvrir la carte jusqu’à l’endroit de la tanière du boss. L’autre point intéressant, on contrôle un duo de personnages. Pendant les combats il y a donc un personnage en ligne de front et un à l’arrière. Et certaines cartes permettent de les intervertir. J’ai totalement été conquis (pour ne rien vous cacher je pense que j’irais me relancer une partie quand j’aurais fini ce billet).

Dorf romantik

Un autre city builder, mais très zen, il faut simplement poser des hexagones l’un à côté de l’autre, Certains hexagones sont couverts de forêts, de maison, de champs, avec un rail de chemin de fer, un bout de rivière ou de lac. Quelques petits quêtes viennent pimenter les choses, comme faire une forêt d’un certain nombre d’arbre, avoir un chemin de fer de cinq tiles de long, etc etc. Très sympathique.

Potion craft

Un visuel type enluminure du Moyen Âge. On doit tenir une échoppe d’alchimie. Faire des potions, récolter ou acheter des plantes et autres composants et les vendre aux clientes et client qui passeront dans la boutique. Bien entendu confectionner des potions n’est pas de tout repos. Il faudra découvrir les recettes, écraser les ingrédients dans un mortier de cuisine (mais juste ce qu’il faut ni trop ni trop peu), mettre le tout dans le chaudron, mélanger, chauffer, rajouter parfois de l’eau. Et au final avoir une belle potion. Ca sera pour moi un instant buy quand le jeu sortira. J’avais prévu d’y jouer un peu pour juste tester et je suis tombé dans un petit vortex dont je suis sorti 2h plus tard.

Despot’s Game

Il faut construire une armée de petit bonhomme rose, les armer ou leur donner de l’équipement comme un sac à dos de médic. Ensuite on les envoi dans des salles futuristes pour qu’ils se bastonnent contre d’autres armées, des robots, des montres divers etc etc … Pour mettre un peu de piments, lors des combats, on ne contrôle que le placement de départ des petits soldats de notre escouade. Pour le reste ensuite, on ne maîtrise plus rien. Bon ben j’ai fais deux petits run et puis ok c’est pas mal mais sans plus.

Silpways

un 4X spatial qui se concentre sur découvrir des planètes et les connecter entre elles pour échanger des ressources. ca ressemble a un jeu de plateau, c’est très cool et bien plus dur que ce qu’il n’y parait ( les “tubes” de connexion ne peuvent se croiser, ont une longueur limitée ). Vraiment très très bon jeu. Fort possible que je l’achète également.

Loop hero

Un de mes coups de cœur et cela malgré le fait qu’il soit vraiment ultra moche. On joue un personnage (un petit bonhomme quasi en mode bâton tout moche) qui parcours sans fin, de manière automatique, une boucle. Il y a des monstres qui apparaissent ( des araignées, des vampires, des loups) et que l’on combat. On récupère des sous, des armures mais aussi et surtout des cartes décors. Par exemple une carte cimetière qu’on va poser sur notre boucle et du coup on va avoir des squelettes qui vont apparaître. Des cartes montagnes ou foret que l’on va pouvoir poser autour de la boucle pour construire petit a petit le paysage. Entre chaque ‘expédition’, on va se reposer dans notre camp où il y a d’autres survivants et on peut y construire des bâtiments, les améliorer … Une fois bien reposé, on repart en expédition et on retrouve une nouvelle boucle, vide. Il faudra alors à nouveau reconstruire le paysage. Le jeu est donc vraiment très très moche. Enfin, quasiment tout le temps, parce que les quelques passages en mode plus « visual novel » avec des personnages de profil qui discutent sont plutôt jolis. En tout cas, j’ai adoré le principe d’arriver dans un monde qui semble détruit, avec des personnages qui ne se souviennent de rien, et de reconstruire petit à petit le monde en parcourant sans fin des boucles.

Hell architect

Une simulation de construction d’enfer. Le jeu est bien foutu. Les mécanismes sont cools, la DA est très jolie. Mais je n’irais pas lus loin que la demo. Ça m’a mis mal d’entendre les “pecheurs” dans la vierge de fer. Parce que oui forcément il faut construire des infrastructures diverses et variées dont des instruments de torture pour y mettre les pauvres âmes dont l’on s’occupe. Et forcément ils crient. Du coup, même si ça ferra peut-être un bon jeu, ce n’est clairement pas un jeu pour moi.

Children of Silentown

Un point and click où l’on contrôle une petite fille qui fait des cauchemars et vit dans un village où des enfants se font kidnapper. La DA est tout simplement à tomber par terre tellement elle est belle. J’ai un peu l’impression que c’est un jeu qui va m’angoisser (parce que papa, des enfants qui se font kidnapper, une ambiance un peu horrifique tout ça) mais je l’achèterais dès que possible, parce que vraiment ça à l’air tellement bien !

Lacuna

Un point and click polar futuriste. On joue un flic divorcé qui fume (ou pas d’ailleurs on choisit si on achète des clopes ou pas) en regardant les immeubles pluvieux d’une cité du futur. Le personnage principal endosse aussi assez souvent le rôle de narrateur pour nous expliquer ce qu’il ressent, son passé ou autre. Et bien entendu il a la voix d’un fumeur de gitane. Concernant l’enquête, il y a un système sympa de questionnaire que l’on doit répondre et cela permet au jeu de savoir si on a résolu les énigmes ou pas. J’ai totalement adoré, instant buy quand c’est sorti.

Fate of Kai

un jeu sous forme de bande dessinée. On se balade dans les pages, on récupère des mots dans les bulles que l’on doit remettre dans d’autres bulles pour faire avancer l’histoire. Il y a quelques autres possibilités d’interaction avec la bande dessinée. Le dessin est magnifique, le concept est cool, j’ai bien accroché mais je ne suis pas sûr de l’acheter.

Voilà, c’est pour l’instant tout concernant mes premiers retours sur les jeux que j’ai lancé. Si jamais je continue à tester, vous aurez peut-être droit à un deuxième billet sur le sujet.

 Posted by at 02:08

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.