May 202014
 

Je ne suis pas un Fanboy Mozilla. J’utilise simplement Firefox et Thunderbird quasi exclusivement depuis de très très longue années [et avant j’utilisais la suite Mozilla]. Je n’ai jamais cédé aux sirènes de Chrome, même quand c’était hype (y compris dans une frange dure de la communauté libre d’ailleurs qui utilisait Chrome avec gourmandise).

J’ai souvent ralé contre sa lenteur, sa gourmandise en Ram. J’ai souvent ralé contre la politique de Mozilla, moi qui suit un grand fan de thunderbird.

Mais je sais ce que le libre leur doit. Et je ne l’oublie pas.

Et je sais aussi que pour se battre pour le libre, il faut exister. Une fois mort, on ne combat plus. A la rigueur on essaie de manger les cerveaux des gens encore en vie, mais c’est tout.

Alors quand Mozilla dit qu’ils vont implémenter des DRM HTML5, dans une sandbox, de la manière la plus propre possible pour l’utilisateur, je pince le nez.

Je pince le nez, je fais la grimace mais je comprends. Et en temps que libriste convaincu, je comprends et je me dit que c’était la seule décision possible, la seule sensée, la seule qui donne au libre une chance dans le monde des navigateurs. Je me met à la place de Mozilla, qui doit gérer la responsabilité de faire vivre le seul navigateur libre connu par le grand public, le seul navigateur qui offre une alternative libre aux gens de la vraie vie. Et je comprends leur choix paragmatique.

Alors j’entends déjà le discours des gens déconnectés de la réalité. Des gens intransigeants, qui diront que Mozilla est une vendue, que Firefox n’est plus libre, que les parts de marchés on s’en fout, que de doute façon Mozilla est à la botte de google parce que google lui donne des sous.

A tout ces gens (que je ne qualifierais pas de barbu intégriste, on me qualifie souvent de barbu intégriste, ce que je prends comme un compliment d’ailleurs, et je n’aimerais pas qu’un qualificatif que l’on me donne soit réutilisé pour qualifier des gens avec qui je n’ai rien en commun), je voudrais juste rappeler quelque points :

  • Désolé mais non l’argument du ‘les parts de marché c’est pas important’, n’est pas un argument viable. C’est simplement un argument hypocrite qui est utilisé pour pouvoir rester dans sa petite bulle et ne pas réfléchir au fait qu’il y a un monde extérieur.
  • Il y a quelques années, pour le codec H.264, Mozilla avait décidé de ne pas le supporter dans firefox. Résultat, une fuite d’utilisateur. Résultat pour le libre ? Un affaiblissement.
  • Un logiciel libre ne sert à rien si il n’est pas utilisé. Un logiciel libre non utilisé est un logiciel mort, un logiciel inutile. Une perte de temps et de ressource.
  • Le monde des navigateurs est dominé par des logiciels privateurs, par des sociétés plus que tendancieuse. Il est à mon sens du devoir de chaque libriste de comprendre la situation et de faire en sorte que le seul navigateur qui offre une bouffée d’oxygéne aux gens, une possibilité de choix, soit soutenu, mis en avant et soutenu à nouveau.
  • Si vous voulez que Mozilla arrête de dépendre de google, aidez donc mozilla à avoir de l’argent. Combien tout ceux qui hurlent à la compromission ont donné à Mozilla ? Actuellement, les dons doivent représenter, aller,  moins de 10 % de l’argent nécessaire à Mozilla pour fonctionner.  Vous voulez que Mozilla soit indépendante de google ? Donner plus. Ou ne hurler pas sur chaque tentative de diversification de business model de Mozilla.

A mon sens, chacun doit faire face à ses responsabilités. Si un jour Mozilla vient à péricliter, il faudra alors vous demandez si vos attaques aveugles, les océans de merdes que vous aurez déversé sur Mozilla, n’auront pas été petit à petit mortels.

Et lorsque Madame Michu viendra se plaindre parce que son navigateur web l’espionne, qu’il affiche de la pub sans possibilité de la désactiver, qu’il la force à aller sur certains sites internet partenaire, etc etc…. Vous pourrez lui répondre fièrement que c’est grâce à vous qu’elle est dans cette situation là, mais que c’est pour le mieux, parce que bon quand même, Firefox c’était plus vraiment un logiciel libre, à cause des DRM quoi,  et elle a qu’à utiliser Lynx si elle veut être tranquille.

Explication de billet :
Lire un océan de billets vindicatif, méchants, mesquins, parfois complètement crétins m’a tellement énervé que je ne pouvais pas ne pas essayer de poser une pierre (pas la première parce qu’il y en a eu d’autre avant) pour monter une digue anti merde.

L’aveuglement de certains, aveuglement tellement important qu’il confine à la bêtise me fait tout simplement halluciner. Les trous de mémoire aussi.

Ne pas se rappeler de tout ce que le libre doit à Mozilla. Ne pas tenter d’analyser le pourquoi de cette décision, le fait que peut-être, c’est une décision stratégique qui va dans le sens du libre sur du long terme, une décision qui privilégie la survie et le maintien d’un navigateur libre « acceptable » pour le plus grand nombre [j’entends par là, que le plus grand nombre accepte d’utiliser parce qu’il convient à ses besoins], mais ne réfléchir qu’à court terme, qu’avec sa petite lunette de ‘libriste qui sait ce qui est bien et qui se contrefiche du reste du monde’ me fait tout simplement peur.

Cela me rappelle l’époque où il fallait que je me justifie d’avoir osé participer à la création d’une entreprise qui faisait de l’argent en éditant un logiciel libre. L’époque où dire ‘les pâtes que je mange ont été payé par du logiciel libre’ était honteux.

Bien entendu mon billet ne servira à rien. A part peut être à ce que l’on me troll un peu. Mais au moins, j’aurais eu l’impression de bien faire.


Flattr this!

 Posted by at 19:38

Sorry, the comment form is closed at this time.