Dec 312010
 

Cette année se finira comme elle a commencé, en bossant et avec beaucoup moins de temps que ce que j’aimerais en avoir. Il y a pas à dire, il faut vraiment que je me remette à jouer au loto, histoire de pouvoir rêver à un jour, avoir tout le temps que j’aimerais avoir.

Mais ne pas avoir de temps n’est pas une raison pour ne pas perpétuer la tradition des django apps du mois. Surtout que cela fait déjà 16 mois que je tiens, et que tout les mois, qu’il fasse chaud ou froid, que les zombies ou les ET menacent de nous éradiquer ou que le tout derniers MMO à la mode sorte sa béta, je publie un billet de présentation de django app.

Et ce mois ci, je vais vous parler d’une app que j’ai découvert il n’y a que quelques dizaines jours mais qui est bien sympathique (il est même possible que je l’utilise dans un contexte de business).

Cette App c’est donc django-easy-maps.

1- Où on le trouve, comment on l’installe, tout ça quoi (et la doc) ?

Vous trouverez django-easy-maps sur sa page bitbucket (enfin un projet qui a compris qu’il fallait utiliser mercurial parce que rien n’est mieux que mercurial).
Mais vous aurez aussi le droit à une page pypi (à l’heure ou j’écris, la version sur pypi est la 0.7).

Pour l’installation, vous avez deux méthodes :

  • un petit hg clone ( hg clone https://VOTREUSER@bitbucket.org/kmike/django-easy-maps )
  • un pip ou un easy_install suivant votre préférence.

La doc, elle, tient dans le fichier Readme du projet et dans les commentaires du code. Mais il faut bien avouer que vu la taille de l’app, c’est bien suffisant pour comprendre comment l’utiliser. Si vous voulez comprendre comment elle marche, la par contre, il faudra lire le code.

2- Mais au fait, à quoi ça sert ?

Elle sert à afficher une carte, directement tiré de google maps, qui montre une adresse.

Vous donnez l’adresse que vous voulez voir apparaître à un templatetags et au moment du rendu, vous voyez apparaître un joli composant google maps, avec zoom, déplacage de la carte possible, etc etc. Et en plus, sans avoir besoin d’API Key google ou autre. Plutôt cool nan ?

On peut de plus définir les tailles de la carte, passer un template custom ou utiliser le cache template django.

3- Comment ça marche ?

Tout d’abord il faut penser à installer geopy qui est une dépendance obligatoire. (par pip ou easy_install).

Ensuite, c’est tout simple. On commence par loader le bon templatetags :
{% load easy_maps_tags %}

et ensuite on demande l’affichage de la carte :

{% easy_map “Russia, Ekaterinburg, Mira 32” 300 400 %}

Si on veut personnaliser, on peut, en faisant par exemple :

{% easy_map address 200 200 5 using ‘map.html’ %}

La syntaxe complète du templatetags étant :

{% easy_map < address > [ < width > < height >] [< zoom >] [using < template_name >] %}

Vu mes explications, vous pensez peut-être qu’il n’y a pas de modèles BD. En fait si. L’app stocke en effet la longitude et latitude en BD pour ne pas avoir à les recalculer à chaque fois.

4-Conclusion

Django-easy-maps est une petite app, qui fait pas forcément beaucoup de chose mais qui les fait bien. Et ça j’aime.

Une précision importante, elle fonctionne avec South, donc si vous avez mis en place South pour votre projet django, un simple ./manage.py migrate easy_maps à la place syncdb et ça roule …

5-Conclusion bis

C’est donc avec django-easy-maps que je termine cette année de django-apps du mois. J’espère que certains billets vous ont été utile et vous ont fait découvrir des apps que vous utilisez maintenant quotidiennement.

En tout cas, je vous souhaite un très bon réveillon 2010 et vous dit à l’année prochaine, en espérant que j’aurais le temps de tester l’app que j’ai prévu de vous présenter en janvier qui sera, cette fois-ci, une app d’une toute autre dimension (si j’ai le temps).


Flattr this!

  3 Responses to “Django-easy-maps, c’est comme google maps, mais dans ton site”

  1. Je titille, certes mais “un petit hg clone ( hg clone https://jmad@bitbucket.org/kmike/django-easy-maps )” demandera à la personne TON mot de passe 😉

  2. c’est pas faux en effet 🙂

    billet édité

  3. […] This post was mentioned on Twitter by Jean-Michel ARMAND, Google News. Google News said: Django-easy-maps, c’est comme google maps, mais dans ton site (Le Mad Blog): Cette année se finira comme… http://bit.ly/hQ9feq #Google […]

Sorry, the comment form is closed at this time.