Jan 052010
 
Ayant offert à mon frère le tout nouveau (en tout cas en VF, vu qu’il est sorti en novembre) jeu de plateau MUNCHKIN QUEST à Noël, j’ai eu l’occasion de le tester dans une longue partie débridée (que j’ai fini, bien entendu, par gagner malgré le fait que tous les autres se soient ligués contre moi dès qu’ils leur aient apparu que j’étais le plus fort…  Les vils).

Et qui dit test, dit petit billet pour en parler. J’avais prévu de commencer par un billet sur la version deux joueurs des Colons de Catane (qui se transforme pour l’occasion en jeu de cartes), ça sera pour une prochaine fois.

MUNCHKIN Quest est donc l’adaptation 3D et en mode plateau du jeu de cartes du même nom. On y retrouve donc l’humour potache, les blagues débiles, les monstres ridicules (comme le monstre nez flottant ou encore mieux l’ombre du nez flottant) et les cartes à la description totalement déjantée. C’est d’ailleurs une partie importante du fun du jeu, s’amuser à lire la description des cartes ou à regarder les dessins des monstres (bon faut avoir le sens de l’humour Munchkin, moi ça me fait beaucoup rire).
Les règles sont en fait assez simples, surtout si l’on connait le jeu de carte. Le but est d’arriver le plus rapidement possible à être niveau 10 (niveau que vous comptabiliserez sur la roue des niveaux).

Pour cela il convient d’explorer un donjon qui se construit aléatoirement et d’occire tous les monstres que l’on croisera. Le donjon se construit petit à petit grâce à des tuiles (représentant de salles) qui sont piochés aléatoirement par les joueurs. Les salles sont séparées par des couloirs, portes, passages secrets qui là aussi sont agencés aléatoirement. Chaque salles ont des caractéristiques bien précises, comme les salles marché où l’on peut vendre et acheter son équipement, mais aussi la salle fosse puante, la salle de torture ou au trésor, etc.

Pour tuer un monstre, rien de plus simple. Si le niveau du Munchkin est plus élevé que celui du monstre, le monstre est mort. Pour augmenter son niveau, on peut utiliser de l’équipement (armes, armure, collier, casque, chaussures, main en plus pour pouvoir utiliser encore plus d’armes). Et pour ajouter un peu de piment le joueur et le monstre lance un ou plusieurs D6 qui s’ajouteront à leur niveau respectif. Et comme Munchkin est un jeu hautement coopératif, les autres joueurs pourront vous aider à rendre votre combat plus palpitant… Après tout, se battre contre une pinacolata niveau 2, ça serait trop facile et hop elle passe niveau 12 grâce à l’intervention d’un joueur…

Remporter un combat contre un monstre vous ferra gagner des niveaux mais aussi des trésors. Trésors qui vous permettront de vous équiper ou d’augmenter votre argent de poche.

Comme dans le jeu de cartes, on peut également choisir une race et une classe, si on a les bonne cartes qui vont bien (la classe voleur qui permet de poignarder un autre joueur dans le dos pendant un combat, j’adore). Il y a cependant quelques différences comparé au jeu de cartes.

Tout d’abord, alors que dans le jeu de cartes on peut jouer à N joueurs, on sera ici limité à 4 joueurs. Quelques autres points de règles ont également changé. Les Munchkins ne peuvent s’aider que lorsqu’ils sont dans des salles adjacentes (ou dans la même salle) .
Enfin, les monstres ne sont plus défaussés lorsque l’on déguerpit. C’est d’ailleurs un des points importants du jeu et stratégiques. Les monstres que l’on ne tue pas restent dans le donjon et errent de pièces en pièces, se regroupant parfois en meute. Gare alors au Munckin qui croisera une meute de monstres aux abois…

Au final Munchkin Quest est un excellent jeu de plateau, si vous êtes rolistes ou geek et que vous avez le sens de l’humour. Pour les autres, vous vous ennuierez assez vite surtout que les parties sont plutôt longues (comptez plus 4 h que 2/3 h comme c’est indiqué sur la boite) et que la mécanique du jeu, assez simpliste, pourrait paraître répétitive.


Flattr this!

  5 Responses to “MUNCHKIN QUEST, ou le retour de l’humour potache”

  1. On vient de me souffler dans l’oreillette que j’avais fait une erreur de copier/coller et dupliqué un paragraphe.

    foutu éditeur de wordpress qui m’a rendu fou hier soir au moment de la mise en page…

    J’ai rectifié le problèmes mais toutes mes excuses aux premiers lecteurs.

  2. Merci pour le petit billet de présentation bien sympathique.

    Grâce à toi je connais les règles de ce jeu et les différences par rapport au jeu de cartes donc merci beaucoup 🙂

  3. Bonjour,

    J’aurais une question sur les règles. En cas de combat contre plusieurs monstres, faut-il les combattre l’un après l’autre ou tous en même temps ?
    S’ils sont combattus simultanément, cela veut dire qu’il faut additionner les dés des 2 monstres par exemple ?

    Merci pour vos réponses !

    • Ca fait quelques temps que je n’ai pas joué, mon frère étant reparti chez lui avec sa boite, mais de mémoire il me semble bien qu’il faut additioner tout les monstres pour les combattre comme un seul.

  4. Ok merci.
    On vient de l’acheter, et c’est vrai qu’on combattait les monstres l’un après l’autre, et du coup, c’était trop facile ^^

Sorry, the comment form is closed at this time.