May 082011
 

Un des nombreux (trop nombreux vu mes relevés bancaires) livre que j’ai acheté lors de mes crises de boulimie FNAC-iesque.
C’est le premier roman traduit en français de l’auteur (James Lovegrove), même si apparemment si j’en crois la quatrième de couv, l’auteur à une jolie bibliographie derrière lui. (D’ailleurs aujourd’hui, il y a eu d’autre traduction du monsieur et je vous encourage à les lire également).

Et je trouve que la périphrase lui va bien.
Mais c’est au départ, surtout, un coup de foudre pour la couverture. Quand je l’ai vu, j’ai su que j’allais l’acheter, sans même savoir ce que je trouverais entre ses pages ..

Et de quoi parle Days ? Pour plagier la 4ème de couv, et utiliser des termes ronflants qui font intelligent, c’est : ‘une satire piquante de la société’.

C’est enf ait l’histoire du premier (et du plus beau) gigastore au monde. Gigastore anglais, bien entendu, en plein cœur de Londres. Gigastore de 7 étages , de, à l’origine, 777 rayons et géré par les 7 fils du défunt Septimus qui créa Days.

Mais Days c’est aussi l’histoire des sept fils retranchés dans leur tour d’ivoire, celle de Franck le fantôme sorte de vigile qui prend les voleurs à la tire sur le fait (et à le droit d’user de son arme si le voleur essaie de s’échapper), l’histoire d’un couple de classes moyennes qui découvrent le Gigastore après s’être privés pendant des années. C’est également l’histoire de la guerre que se livre le rayon informatique et le rayon livre…

Alors effectivement il n’y a pas de vaisseaux spatiaux, pas de pirates informatiques, pas de grands héros, de grandes causes ni de discours vibrants.

Ce n’est en fait que le simple récit de quelques vies et d’une société qui déraille clairement, dont les symptômes de délitement sont mis en exergue par le gigastore.

Mais c’est un livre plus que plaisant à lire, attachant, et que l’on dévore avec plaisir.

(Et cela fait un peu peur de se rendre compte, lorsque l’on se penche plus de 30 secondes sur notre société actuelle, qu’en fait, on en est pas si loin…)


Flattr this!

  One Response to “Days”

  1. Je ne connaissais pas du tout, et je suis intriguée ! hop, sur ma liste d’envies…

Sorry, the comment form is closed at this time.