Aug 072009
 

Après le dernier post, plutôt sérieux,  voici un nouveau post plutôt ludique qui va me permettre de donne rmon avis sur Eve Online. Post écrit pendant la soirée mais que je publie l’après-midi, pour voir si l’heure de publication intervient.

1- Eve Online ??

Eve est un MMORPG sorti en 2003 (et qui existe toujours) totalisant dans les 260 000 joueurs. Vous allez me dire, c’est très peu (enfin disons plutôt que c’est peu). C’est un peu vrai et c’est normal, Eve est un jeu de niche. Il a été conçu comme cela et il vit très bien comme cela.

A contrario de la plupart des jeux du moment, Eve est un jeux futuriste. Tout ce passe dans une galaxie très très lointaine, dans très très longtemps. Vous êtes un pilote de vaisseau spatial, représentant de l’une des trois races jouable, et vous voilà, prêt à démarrer dans la vie aux commandes de son rookie ship. Et toute la galaxie s’ouvre à vous. Faites en ce que vous voulez.

2- Particularités

Eve est un jeu atypique, l’exemple parfait du jeu de niche qui va déplaire à la plupart des joueurs mais rendre fou de bonheur les autres.

Poussière l’équipement était,  poussière il redeviendra

Tout d’abord, dans Eve vous pouvez tout perdre. Si votre vaisseau explose, c’est pour de vrai. Il ne vous restera que vos yeux pour pleurer. (Et c’est là que l’on apprend la première règle de Eve, ne sortir un vaisseau du hangar que si on peut se permettre de le perdre). Pire, si un vil vilain après avoir détruit la petite capsule de sauvetage dans laquelle vous vous étiez réfugié, vous allez même perdre la vie. Vous devrez alors utiliser un de vos clones, mais cela ne va pas sans perte de points de compétences.

Gestion des compétences et niveaux

Eve ne possède pas de système de niveau global de votre personnage. Fini le ‘j’ai un perso lvl 80, Ha Ha Ha’ . Ce système basique est remplacé par un système de niveau (entre 1 et 5) ramené à chaque compétence (compétences existant par dizaine, voir plus). Vous pouvez,  par exemple, être niveau 5 en Trade et niveau 0 en Industry.

Et c’est là qu’arrive la différence majeure qui existe entre Eve et les autres mmorpg. Dans Eve il n’y a pas de phase de leveling. Il n’est pas nécessaire de tuer 3405042 sangliers pour avoir suffisamment de point d’expérience pour passer niveau 56.

Ici, il faut faire une petite parenthèse pour revenir sur un point du background d’Eve. Celui-ci indique que l’apprentissage du savoir se fait un peu comme dans matrice, par injection directe du savoir dans la cervelle de l’apprenant. Une fois que l’injection est finie et que la compétence a bien été ‘absorbée’, c’est fini on peut s’en servir. Bien entendu, comme c’est plus facile d’acquérir les rudiment d’une compétence que de devenir expert, apprendre le lvl 1 est beaucoup beaucoup plus rapide qu’apprendre le lvl 5.

Mais comment est ce qu’on apprend devez vous vous demandez ? Simplement en allant dans sa fenêtre de gestion du personnage et en lançant l’apprentissage d’une compétence. On ne peut bien entendu lancer un apprentissage qu’à certaine condition :

  • avoir validé tout les pré-requis
  • si c’est une compétence lvl 1, avoir le ‘bouquin de compétence’ (pour les lvl suivant d’une compétence plus besoin de nouveau bouquin)

Et ensuite l’apprentissage se fait, pendant que vous continuez à jouer. Et prend plus ou moins de temps entre 20 minutes et des mois, de ‘vrai’ temps. Oui oui, de temps de la vie réel. Et c’est ça qui est génial. Parce que l’apprentissage continue aussi même quand vous ne jouez pas. Si par exemple vous partez en vacances 1 semaines et qu’une compétence que vous voulez apprendre prends 6 jours, lancez son apprentissage avant de partir, à votre retour, elle sera là, prête à être utiliser. Et ça, c’est tout simplement génial. Bien entendu, ils y a quelques limitations intelligente. Vous ne pouvez apprendre qu’une compétence à la fois et même si vous jouez plusieurs personnages, un seul peut apprendre une compétence à la fois.

Le marché

Dans Eve, il n’y a pas de personnage non joueur marchand. Il y a par contre une modélisation d’un vrai système économique. Tout se vend et tout s’achète. D’ailleurs une bonne partie des joueurs passent leur temps à acheter dans un système solaire, voyagé jusqu’à un autre et revendre avec une plus value. Parce que bien entendu, la gestion des distances est prise en compte. Et si vous achetez un truc à 3 ou 4 systèmes de distance, il faudra prendre votre vaisseau sous le bras et aller chercher votre marchandise.

Le système de contrat

Les joueurs (ou les guildes) peuvent passer des contrats. Les contrats peuvent être de plusieurs types. Contrat de mise aux enchères (certains objets comme les vaisseaux par exemple ne peuvent pas  être vendu au marché mais seulement par enchères), contrat de transport ( la guide X qui veut que vous ameniez son chargement de la planète Y à la planète Z), de troc, ou de mise à prix de sur la tête de quelqu’un.

3- Mon avis

Je n’ai pu jouer que quelques poignées d’heure, ayant démarré samedi soir dans la nuit et n’ayant plus pu jouer depuis mardi soir (vous verrez pourquoi plus bas). Je ne suis donc qu’au tout début du jeu et cela biaise forcément mon avis. Mais déjà je dois dire que j’accroche beaucoup (c’est d’ailleurs pour cela que je ne commence à jouer que maintenant et non en 2003, parce que j’étais bien conscient que j’allais accrocher à ce … de jeu).

Moi qui m’ennuie tout de suite très vite dans les combats contre des monstres, là, en tout cas pour l’instant, je reste en haleine, pour la simple raison que je ne veux pas perdre le vaisseau que j’ai mis tant de temps à avoir. Et puis pour une fois,  les combats ne se limite pas à un concours de celui qui cliquera le plus vite sur ses touches. Les armes, en tout cas jusqu’à maintenant, une fois enclenchées tire toute seule, à leur rythme. Par contre le positionnement, l’angle d’attaque (en orbite autour des ennemis ou pas, rapidement ou lentement, etc…), la vitesse d’approche, le choix des cibles, les changements de trajectoires, tout cela prend une importance capitale. Choisir au mieux sa vitesse radiale lorsqu’on est en orbite autour d’un vaisseau ennemi, de façon à gêner au maximum ses tourelles sans empêcher les siennes de tirer, voilà un défi qu’il vous faudra relever pendant les combats de Eve.

Bien entendu, j’adore le système des compétences que je trouve tout simplement génial (je pense que cela c’était vu dans mes phrases précédentes). Le système de contrat, je trouve aussi que c’est une excellente idée.
Pour ne rien gâcher je trouve la musique bien foutue et l’ergonomie du client est très bien pensée. Et cerise sur le gâteau, les autres joueurs sont, de ce que j’ai pu en juger, plutôt sympa.

Le seul inconvénient, pour l’instant en tout cas, que j’ai trouvé, c’est que le jeu est en anglais….

nota de fin de post.

J’aurais bien voulu mettre des screen mais deux raisons m’en ont empêché.
mon PC portable, avec ses deux ans d’âge, commence à se faire vieux, surtout qu’il est plus taillé pour le boulot que pour le jeux.
Mon windows, a décidé de se suicider, mercredi. Impossible de booter dessus. Et comme en plus je n’arrive pas à installer Eve sous Linux, je n’ai plus de moyen (tant que je ne trouve pas le temps de réparer mon windows) de me connecter à Eve.


Flattr this!

  One Response to “Eve Online, premières impressions..”

  1. Sympathique mise en bouche. C’est vrai que Eve a vraiment connu une nouvelle jeunesse depuis le début de l’année, notamment avec le nouveau coffret du jeu + les extensions, si j’ai bonne mémoire.

    J’ai failli y jouer, m’étant inscrit à une durée d’essai que j’ai par la suite complètement perdu de vue. C’est vrai que de loin ça m’a toujours paru être un jeu pour les puristes, assez rigoureux, et je comprends que ça te plaise, au vu de tes articles précédents. Les particularités dont tu fais mention ici sont en tout cas super bien trouvées : embarquer tout le matériel qu’on a acheté dans son vaisseau doit être grisant, même si il n’est pas impossible que ça finisse par être chiant !

Sorry, the comment form is closed at this time.