Mar 262012
 

Le 19 mars est un jour à marquer d’une pierre blanche. Parce que le 19 mars est le jour où j’ai reçu mon accès à la bêta privée de Diablo 3. Voici donc mon premier ressenti après quelques (en fait nombreuses) heures de jeu à cette béta.

Pour situer les choses, on peut jouer cinq classes dans la bêta , barbare, chasseur de démon, sorcier, féticheur et moine. Au niveau du jeu, on est limité à la toute première partie à savoir jusqu’à la mort de Léoric le roi squelette. Pour ce qui est des level de ses personnages, je ne suis pas allé au dessus du lvl 9 (niveau que j’avais à chaque fois que j’ai tué Léoric) mais je suppose qu’en refaisant la bêta à de multiples reprises avec le même perso on doit pouvoir monter plus haut.

Premières impressions

Il y a deux choses qui frappent après quelques heures de jeux. La première c’est que diablo 3 est fait pour les fan. Vous avez joué à D1 et D2 ? Alors vous serrez comme un poisson dans l’eau dans D3. Les mêmes supports pour les armes et les armures dans les donjons. Les mêmes obélisques de bénédiction ou lutrins. Les mêmes chaudrons de soin, les mêmes monstres archi connu. Même l’interface reste très similaire et l’histoire nous amène dans la nouvelles Tristram qui se trouve être construite tout prêt de l’ancienne Tristram des épisode précédents (voir screenshot avec le mur de la forge).

Ensuite c’est la simplification des choses. Diablo 3 est un jeu simple. Voila c’est dit. Les classes sont simples à jouer (j’en parlerais plus dans la prochaine partie) parmi les 4 classes que j’ai testé, seul le chasseur de démons est tout tout petit peu subtil à jouer. On est limité au départ à 2 compétences bouton gauche et bouton droit de la souris. Ensuite on pourra gagner jusqu’à 4 touches de compétences (de 1 à 4) avec la barre d’action. A cela on rajoute des runes qui vont ultra booster la compétence et puis c’est à peu prêt tout. Une compétence se débloque automatiquement arrivé à un certain level. Pas de d’arbre de compétence ou autre. En tout cas pas dans la béta. La seule subtilité sera, lorsqu’on aura plus de compétence que de place dans la barre d’action de choisir les coups ou sorts que l’on veut utiliser. Pas très palpitant….

Concernant la mort du personnage, en dessous du lvl 10, ça n’impacte rien, ensuite perte de durabilité (et d’or j’espère). Autant dire que j’espère qu’il y aura de nouveau un mode hardcore …

Pour finir avec cette partie sur la simplification, je terminerais sur ce qui est presque le plus choquant, le level design. Tout a été fait pour que vous puissiez allez vite. Des téléporteurs sont présents aux endroits stratégiques, et se débloque quand vous passez dessus. Si je suis le seul à trouver étrange qu’il existe un téléporteur juste devant la porte du boss et qu’on puisse grâce à celui-ci se rendre en plein centre de Tristram, dite le moi. Il y a même mieux. Il y arrive qu’on doive explorer plusieurs fois un donjons similaire pour trouver ‘le bon’ (par exemple 3 ou 4 cryptes pour trouver une couronne). Une fois arrivée au bout d’une des mauvaises cryptes, on voit alors… un obélisque de téléportation, pour se voir téléporter devant la porte. Pour ne pas à avoir à se fatiguer à tout refaire dans l’autre sens. Alors ok, parcourir un donjons vide c’est pas super sexy mais putain, l’immersion quoi …. Et je ne parlerais pas (enfin si en fait) du sort de town portal que l’on gagne passé le niveau 5 et qui est en fait une compétence illimitée qui coûte rien. Même pas de cold down, nan rien, on peut en faire à volonté, sans arrêt … Ok c’est important de pouvoir aller vite vendre ses objets aux marchands, mais quand même….

Les classes.

Alors je n’ai testé que 4 classes comme dit plus haut. Je ne vais donc parler que de celles-ci.

Chasseur de démons.

C’est la première classe que j’ai testé. Je suis normalement plus lanceurs de sorts mais là avec c’est deux arbalètes je lui trouvé un certain style. Et en fait c’est l’une de mes deux classes préférées. Son gameplay est un petit peu (tout petit peu) difficile. Il faut enchaîner des ‘coups simples’ qui vont faire augmenter une jauge de discipline et une jauge de haine. Discipline et Haine étant nécessaire pour lancer d’autres compétences. Il faut donc gérer son ‘stock’ de discipline et de haine et ne pas trop spammer des compétences qui n’utilisent que l’une des deux sources de pouvoir à notre disposition. Au menu des compétences, des pièges, de l’invisibilité, de l’esquive, des tirs multiples ou ultra rapide que du bon quoi.

Le sorcier

L’une des deux déconvenues pour moi. Une simple ressource (la mana) à récupération ultra rapide. Les sorts de base qui coûtent 2 points de mana ne se remarquent même pas, ceux à 20 presque pas et il faut attendre de lancer des sors à 50 pour voir sa jauge diminuer un tout petit peu. Enfin bref au bout du level 5, j’en ai eu marre des éclairs et des jets de glace (j’avais un peu l’impression de jouer une lance à incendie de pompier).

Le féticheur (ou la féticheuse)

Le remplaçant du nécromancien. Un peu le même principe mais sans explosion morbide (enfin en tout cas je ne l’ai pas vu). Là encore une seule ressource de puissance la mana et qui là encore se régénère ultra vite. C’est sans conteste la classe à pets du jeu. Très rapidement vous pouvez invoquer des chiens zombies pour vous aider et l’un de vos sorts de base que vous allez spammer sans arrêts c’est du lancer de jarre plein d’araignée (qui iront manger vos adversaires). La non plus, à ma grande surprise, je n’ai pas accroché. En fait, j’en ai eu rapidement marre de lancer des jarres d’araignées. Et pourtant le nécro dans les précédents opus était un de mes persos préférés.

Le moine (ou la moine)

Pour finir, j’ai voulu, malgré mon désamour (pour ne pas dire dédain) pour les classes CaC en tester une. En souvenir de mon assassin à Diablo 2 (définitivement ma classe préférée avec laquelle j’ai mes plus beaux souvenirs de D2), j’ai choisi de tester une moine. (et bon barbare non ce n’est pas possible, j’ai tout de même plus de classe que cela) . La classe moine utilise une ressource l’esprit qui permet de lancer des compétences puissantes. Comme chez le chasseur de démons il faudra lancer pleins de coups peu puissants pour faire monter sa jauge d’esprit. Cette classe est au final la bonne surprise pour moi. Autant le chasseur de démon je savais que j’allais l’aimer autant là, moine, je ne l’ai tenté que pour pouvoir dire dans ce billet que j’avais testé une classe CaC. Et en fait je me suis amusé un max. Le style très kung-fu, ultra rapide, très aérien m’a tout de suite plut. Et je n’ai pas vu passer les 9 niveaux passés en compagnie de ma petite moine. Mais par contre, par contre, autant je comprends parfaitement que pour le féticheur, il fallait bien coller au background vaudou et donc que la voix du PJ rappelle le Togo ou les caraïbes. Autant est ce que quelqu’un pourrait m’expliquer ce qui est passé par la tête des doubleurs quand ils ont décidés que la moine aurait une voix de fille de l’est ?  Parce que ça, j’ai beau y réfléchir depuis 3 jours, ça reste un mystère.

Les trucs biens

La gestion des voix.

Bon ok après ce que je viens de dire sur la voix de la moine, cela peut paraître étrange. Mais il y a eu un vrai travail sur les voix. Typiquement plein de parchemins que l’on trouve dans notre exploration des donjons sont doublés. Comme je suis sur que la grande majorité des gens ne les ont jamais lu dans les opus précédents, avoir une voix souvent bien trouvée qui nous lit le parchemin, c’est un vrai plus.

L’artisanat

De ce que j’ai pu en tester, il a l’air utile pour de vrai. Les objets que l’on peut créer sont en effet plus puissants que ceux que l’on peut récupérer en donjons. A voir dans la version finale du jeu si cela se concrétise.

Les petites quêtes annexes

Il y a visiblement pas mal de truc qui ont été récupérés des MMORPG. Haut fait par légion, et petit event sont parmi cela. Vous arrivez dans une salle. Touchez à un truc et là les portes se ferment et des hordes de squelette vous tombent dessus pendant X secondes…. J’espère qu’il y aura pas mal de ces petites salles piégées, de ces petits défis pour ponctuer un peu l’exploration

La gestion des équipiers.

A la presque toute fin de la bêta, on peut engager un templier pour qu’il vienne nous aider. La première fois, je me suis loupé et j’ai dit non. La deuxième fois, je l’ai engagé. Et je trouve que le système est bien foutu. On peut choisir ses compétences quand il augmente de niveau, on peut l’équiper et quand on boit des items de soins, il est soigné automatiquement aussi (quand je disais que les choses étaient simples…).

La cure de jeunesse

Quand je lance le jeu, que je met mon casque et que je me retrouve dans un donjon, j’ai l’impression de rajeunir de 10, voir de 15 ans. Les sensations sont les mêmes, les heures défilent encore plus vite, c’est vraiment un plaisir absolu de se retrouver dans un jeu qu’on a l’impression de connaître déjà par cœur et qui sait toujours aussi bien nous faire sentir héroïque.

Conclusion

Je vais précommander le jeu. C’est une certitude. Pourtant ceux qui me connaissent un peu savent que je déteste le farming de monstre et la course au stuff. Mais ça c’est dans les MMO. Mais dans les MMO il n’y a pas le mode hardcore. Tant pis pour la simplification du jeu et du gameplay, aucun autre jeu ne n’a jamais autant donné de frisson qu’un diablo 2 au moment d’aller combattre des boss en se disant que si je me foire je vais perdre mon perso pour de vrai et perdre X heures de jeux…

Et puis rien que pour la nostalgie de ma jeunesse boutonneuse, je l’aurais acheté (comme j’ai failli acheter duke nukem forever). D’ou le titre de mon billet.

Si toi aussi, lecteur qui arrive en fin de billet, tu es un ancien joueur de D1 et D2 et que tu ressens encore au fond de toi le frisson du PMT, alors je te conseille de courir le précommander. Et pour tout ceux qui n’ont pas eu le bonheur de joueur aux anciens opus.. J’hésite entre vous recommander d’acheter Diablo 2 pas cher ou de vous ruer sur Diablo 3 à sa sortie:).


Flattr this!

 Posted by at 22:40

  2 Responses to “Diablo 3, un jeu à fans facile.”

  1. En grande partie d’accord avec toi. D’ailleurs, je viens d’en discuter avec un ami et lui est littéralement dégoûté… Pour lui, Blizzard a tué le jeu. 0 intérêt. 0 défi. Pas d’attribution de points, pas de développement de personnage, des loots liés à ta classe bref, Wow en pire…

    Perso, j’ai aimé l’ambiance, la musique, l’univers graphique, mais c’est vrai que j’ai peur de vite me faire ch… !

    A voir avec la release pour se faire une vraie et définitve idée mais la beta ne m’a pas subjugué…

    Dommage…

  2. En tout cas, impatient de voir la version définitive de Diablo 3 !!!

    Je fais un peu de pub, mais c’est pour la bonne cause 😉

    Jeux Vidéo And Co vous propose de gagner des jeux Diablo 3 en édition collector et simple, des guides du jeu, des accessoires Steelseries Diablo 3 sur le site:
    http://www.jeuxvideoandco.com/jeu_concours/diablo-3-blizzard-steelseries.html/?participate=

    Pour ceux qui n’ont pas encore récupéré leurs clés BETA, il y en aura bientot à gagner sur la page Facebook de Jeux Vidéo And Co.

    Enjoy !

Sorry, the comment form is closed at this time.