Sep 192011
 

(Note de l’auteur : ce billet a été écrit dans le TGV de retour, très tôt, à une heure ou les informaticiens ne devraient pas être réveillés… 🙂 )

 

Ce week-end a eu lieu PyconFR. Et pour une fois, ce n’était pas à Paris, mais à Rennes. Moi qui suit pour avoir des events qui ne sont pas sur Paris, je ne vais donc même pas pouvoir râler que Rennes c’est loin de Marseille, que 6h de TGV, c’est le bordel, etc etc … (Faut dire que quand je parle d’event pas à Paris, je sous entends ‘si possible dans le Sud ou plus proche de Marseille que Paris.. oui je sais c’est bien fait pour moi).

C’était pour ma part mes deuxième PyconFR (les premiers étant ceux de 2009, lors desquels à germer l’idée des Djangocongs).

Cette année, c’est la Cantine numérique de Rennes qui accueilli le troupeau de geek que nous constituions.

Comment c’était ?

Bien.

Bon ok, je vais développer un peu. Une ville sympa, un lieu qui l’ait encore plus, déjà cela laisser présagé du bon. (Bon niveau du temps par contre, peu mieux faire… on se serait cru en Bretagne..:) ).

Ensuite, des conférences auxquelles j’ai pas forcément toujours accroché (ben oui, y a des sujets qui  me passionnent et d’autres moins, c’est comme ça), mais qui m’ont quand même appris plein de trucs.

Mais au delà des conférences, ce fut surtout deux jours de rencontre, de discussion avec certains des orateurs ou avec des gens croisés pour l’occasion. Chaque échange permettant d’approfondir certains choses entendues lors des confs ou de simplement découvrir des gens, d’échanger ..

D’où l’importance de l’afpyro du samedi soir (prolongé pour certains (les meilleurs les djangoconautes, cong) par un dîner d’anthologie dans une crêperie juste divine). Et puis en plus comme cela m’a permis de découvrir, en troisième partie de soirée (ben oui troisième, faut suivre, afpyro, repas, puis troisième partie) la rue saint michel appelé aussi rue de la soif. C’était .. comment dire … pittoresque 🙂

Un week end plus que bien rempli donc et un voyage à Rennes que je suis content d’avoir fait (même si la du coup, pour le coup, j’ai vraiment très hâte que mon TGV arrive en gare de marseille, parce que ma fillote, elle me manque grave… )

Juste quelques petits remarques  :

  • 30 minutes pour les confs, c’est trop long. La plupart des orateurs qui font des confs à pyconfr ne sont pas exactement ce que j’appellerais des orateurs renversants. Du coup, tenir une salle de 100 personnes pendant 30 minutes, c’est juste mission impossible. Sans compter que rester concentrer 30 minutes, c’est difficile. Et puis honnêtement, 30 minutes c’est de toute façon pas assez long pour aller dans le détails, présenter des choses pointues. Mais c’est largement suffisant pour que les gens qui ne sont pas intéressés s’emmerdent.
  • Il faut vraiment que les orateurs tentent au moins d’être de bons orateurs. On ne s’assoie pas quand on est fait un conf. On n’essaie de ne pas avoir une voix monocorde, on soigne un peu ses slides (12 lignes de textes pleins par slides, non ce n’est pas la chose à faire)
  • Le nowifi dans les confs, en fait, c’est appréciable. Ce n’est parce que l’orateur est barbant qu’il faut se mettre à coder ou autre …:)
  • 2 jours, c’est suffisament long pour permettre de varier les plaisirs, en tout cas à mon avis. Ateliers, Barcamp, coding party, je sais pas … mais pourquoi ne pas tenter de proposer un peu de nouveauté ?
  • Les rencontres entre les gens, c’est au final presque le principal intérêt de tel événement. (et je dis vraiment mon ressenti), la c’était super bien il y avait des pauses régulièrement, pour justement pouvoir échanger, mais, parce qu’il y a un petit mais, la taille du lieu rendait juste les choses un peu plus difficile ..

Bon en tout cas, Braco aux orgas, Merci à tous et surtout, A l’année prochaine les gens !


Flattr this!

 Posted by at 14:56

  3 Responses to “Des Geeks, de la bières, des crêpes et du Python, vive PyconFr à Rennes”

  1. les pyconfr, les djangocongs, je connais pas..

    Par contre la rue Saint Michel.. déjà beaucoup plus !

    J’ai toujours trouvé Rennes comme étant une ville très sympa !

  2. Tu es médisant, il a fait beau plusieurs fois pendant le week-end !

Sorry, the comment form is closed at this time.