May 142010
 

J’ai découvert Anki il y a quelques mois déjà et je voulais absolument en parler ici pour vous le faire découvrir. Mais bon, au final, j’ai trainé et ce n’est qu’aujourd’hui que j’utilise ma pause déjeuner pour écrire ce petit billet.

Anki est un logiciel d’apprentissage sympa qui se passe sur des cartes. Et en plus il est libre et multi-plateforme. On peut même l’utiliser sur des smartphones.

Le principe est super simple. Quand on commence une session, l’écran d’Anki se divise en deux parties. La question sur la partie haute (la carte question) et la réponse sur la partie basse. Au départ seul la question est affichée. Quand on pense avoir trouvé la réponse, on clique. La réponse s’affiche alors et on voit si on a bon ou pas. Pour chaque réponse, anki nous demande alors si la réponse était difficile, facile, très facile à trouver. En fonction de notre réponse, la question reviendra plus ou moins vite. C’est là le mécanisme central d’Anki. La répétition des questions jusqu’à ce que la réponse nous rentre dans la tête. Et plus on indique à Anki que la réponse a été dure à trouver, plus il nous redemande la question.

Les questions que l’on note facile, reviennent elles aussi, pour ne pas qu’on oublie les réponses, mais avec un temps de répétition très long.

Le principe a l’air tellement bateau que l’on pourrait croire que bon, c’est de la connerie. Mais en fait non, ça marche. Enfin, ça marche si c’est fait convenablement, c’est à dire, une session minimum par jour, tout les jours.

Pour finir deux petites vidéos youtube qui expliquent bien le truc :


Flattr this!

  One Response to “Anki, l’apprentissage par les cartes.”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Jean-Michel ARMAND, Animateur Atelier. Animateur Atelier said: RT @mrjmad: [BLOG] petite présentation d'anki : http://2tu.us/23w8 logiciel #libre d'apprentissage […]

Sorry, the comment form is closed at this time.