Aug 212009
 

Une nouvelle catégorie apparaît (oui je sais, encore une alors que certaines restent désespérément vide, mais grâce à la magie de wordpress, vous ne le savez pas, vu que les catégories vides n’apparaissent pas… ), la Django App du mois. Tout est dit dans le nom, tout les mois, en fin de mois, je posterais un petit billet sur une django app que j’aurais testé pendant le mois. Enfin, ça c’est le principe, est ce que je vais tout les mois avoir le temps de chercher/choisir/tester une django app.. Ça, rien n’est moins sur. (d’ailleurs j’en profite, si vous avez des idées de django app, les commentaires sont là pour ça).

Pour ce premier numéro, la django App qui a la chance d’être la django App d’août est Django Extensions. (tiens, je viens d’avoir une idée, un calendrier des DjangoApp, que les djangonautes, ou les routier, pourraient accrocher dans leur bureau ou leur camion).

1- A quoi elle sert ?

Django Extensions est une application d’aide au développement. Elle rajoute plein de commande au manage.py, commandes tellement indispensable qu’on se demande comment l’on avait pu faire sans.

Elle rajoute aussi quelques Database Model Fiels et  Database Model. Et comme si cela ne suffisait pas on gagne aussi, pour le même prix, une extension pour la gestion des ForeignKey du coté admin.

2- Et plus en détail ?

2.1 Les commandes en plus

Je vais me limiter à décrire quelqu’une des commandes que vous pourrez utiliser avec Django Extensions, celles que moi, j’utilise le plus souvent.

  • generate_secret_key

elle permet de générer une secret key pour son projet. Ca a l’air tout con et inutile, mais en fait non. Quand on utilise un gestionnaire de source pour déployer rapido son projet et que donc on ne passe pas par la commande de création de projet, et ben en fait c’est super utile.

  • create_app

rien de plus que la commande de base sauf que l’on peut donner en plus un répertoire de template à utiliser

  • reset_db

qui n’a pas eu besoin de reset 42 fois par jour sa bd ? Et passer soit par le client ligne de commande soit par les interface web d’admin, ça devient rapidement très chiant. Pour tout ces djangonautes là (dont je fais parti) reset_db c’est le paradis.

  • runscript

lance un script dans l’environnement django.

  • runserver_plus

l’une des (si ce n’est pas la) commandes la plus utile de toute l’extension. Elle nécessite d’avoir Werkzeug installé (mais un petit easy_install et c’est bon). Et elle permet ensuite de lancer le serveur de dev avec le debugguer de Werkzeug. Et là, c’est le pied. A chaque exception reçu, on se retrouve avec une vrai interface de debugger dans notre page web. On peut ouvrir des consoles interractive un peu partout (à tout les pas d’appel de fonction), on peut voir l’état courant des variables, le code de chaque fonctions tracées ). C’est juste ultime.

  • shell_plus

celle là aussi est une commande indispensable. Elle vous permet de lancer un shell qui a déjà importé tout vos models. Lorsqu’on utilise comme moi, assez souvent le shell pour faire quelques petits tests, vérifications, on se rend vite compte du gain de temps.

  • dumpscript

qui permet de générer un script python à partir des données contenu dans une base de donnée à un instant t. dumpscrit fonctionne pour toute une app ou juste un model d’app.

2.2 Le système de job

Django Extensions rajoute un mécanisme complet de job. Un job est une classe python qui dérive de BaseJob et qui implémente la fonction execute (self).

Les jobs se définissent par app django. Pour mettre en place le système de jobs pour une app, il suffira d’utiliser la commande create_jobs en lui donnant le nom de l’app en question. Django Extensions créera alors l’architecture de répertoire qui va bien.

Une fois que l’on a créé ses jobs, on peut les configurer pour qu’ils soient executés toutes les heures, les jours, les semaines, les mois. On peut aussi demander l’exécution d’un ou de plusieurs jobs en commande manage.py.

3- Comment on l’installe, où on le trouve ?

Django extensions étant hosté par google code, il suffit d’aller sur son espace google code se trouvant là http://code.google.com/p/django-command-extensions/

Pour l’installation deux possibilités :

  • télécharger la derniere versions sur le site web puis faire un simple python setup.py install
  • lancer un easy_sintall

ensuite, il vous suffira, pour chaque projet dans lequel vous voulez l’utiliser, d’ajouter django_extensions dans votre INSTALLED_APPS .

Et c’est tout.

4- Et la doc ?

Vous en trouverez sur le google code. Plutôt complète et claire. Il y a même un lien vers un screencast.

5- En conclusion

Une application à utiliser, sans aucune modération et qui fait vraiment gagner énormément de temps.


Flattr this!

  One Response to “Django Extensions, le couteau suisse du djangonaute.”

Sorry, the comment form is closed at this time.