Aug 112009
 

Violet est donc en redressement, attendant, espérant un repreneur. Violet, pour ceux qui ne le sauraient pas, c’est l’entreprise qui commercialise depuis quelques année, le Nabaztag, un joli petit lapin blanc wifi qui sert à rien et à tout.

J’en ai un, cadeau de Noël 2006 de ma chérie. Elle en a un aussi d’ailleurs, mon cadeau de Noël 2006. Parfois, les grands esprits se rencontrent :).

Bientôt trois ans donc que j’ai mon Nabaztag et qu’il clignote avec entrain en remuant des oreilles. Comme je l’ai dit, il sert à rien et à tout. Il donne l’heure, la météo, lit la radio ou les RSS, récite les tweets, déclame les petits messages qu’on lui envoie. Rien d’indispensable, ni même de bien utile. Il fait même lecteur RFID. Les derniers produits de violet, des mini-lapin RFID, des puces RFID et le mirror un socle lecteur RFID continuent d’aller dans la voie du RFID.

Le nabaztag, un gadget, voilà tout. Mais un beau gadget et qui préfigure à mon avis le ‘futur’, l’interconnexion de plus en plus grandissante de nos objets. (les grands penseurs de ce monde appelle cela l’internet des objets). Que ce soit à travers le web, des services web 2.0 (comme BakerTweet, un petit boitier construit pour les boulangers et qui tweet quand la dernière fournée de pain au chocolat est prête) en utilisant des protocoles de type XMPP et/ou en s’appuyant sur du RFID, je ne pense pas beaucoup prendre de risque en prophétisant que c’est ce qui nous attend dans les quelques années à venir.

Mais si c’est ce qui nous attends, pourquoi alors violet est en redressement ? On pourra dire, que comme toujours, ceux qui imaginent l’avenir avant qu’il ne soit là, se casse les dents sur les marches de l’escalier quand le présent tire violemment sur le tapis pour les faire tomber. Peut-être. Mais pas seulement.

A mon avis, mais ce n’est que le mien, les choses auraient pu être différentes si nos jolis lapins n’avaient pas été autant limité. La limitation des messages a une poignée de seconde était horripilante, il est vrai. Mais plus que le reste c’est l’obligation de devoir se connecter aux serveurs de Violet (assez capricieux, il faut bien le dire), l’absence complète d’API sérieuses pour développer des applications qui ont affaiblis le lapin. Pour prendre un parallèle, qui n’est pas forcément très bien choisi, mais bon, il se fait tard, est ce que Facebook serait devenu ce qu’il est s’il avait été impossible de développer les millions de petites applications facebook qui horripilent tout le monde mais que tout le monde a sur sa page ?

Ouvrir tout cela, permettre aux gens de développer leur propre serveur de substitution, de vraiment commander leur lapin par le biais de vrais applications, voilà qui aurait, à mon avis, pu changer la donne, augmenter le nombre de gens qui aurait adopté un petit lapin blanc et permettre à violet de continuer à sortir de nouveau objets communicants. (il n’y a qu’à voir les tentatives faite à ce sujet, alors qu’il n’y a ni doc, ni aide, rien … )

Tout ce que j’espère maintenant, c’est que quelqu’un reprendra Violet (peut-être Illiad qui a déjà travaillé avec Violet pour faire du Nabaztag, un répondeur téléphonique pour les freebox) et que ce repreneur réfléchira à la possibilité de libérer ou au moins de documenter certaines parties du code permettant au Nabaztag de fonctionner.

Parce que dans le cas contraire, voir mon lapin clignoter continuellement en orange, cela va finir par me rendre triste…


Flattr this!

 Posted by at 00:47

  2 Responses to “Faillite de violet, mais que vont devenir nos compagnons à grande oreilles ?”

    • Alors autant le concept du Tux est très séduisant , avec une possibilité de le programmer en python.

      Autant, il faut dire ce qu’il est : Il est carrément moche.

      Les deux concepts sont également fondamentalement différent. Le Tux est limité par son fil à la patte qui est son PC. Le Nabaztag lui n’a pas besoin de PC, mais simplement d’un wifi. Le lapin est aussi lecteur de RFID quand le Tux a une télécommande infra rouge et un capteur de lumière.

      En fait, il faudrait un mélange des deux 🙂 (Mais avec le design du lapin, ça j’y tiens)

Sorry, the comment form is closed at this time.