Oct 222010
 

1– Si tu devais te présenter en trois phrases, que dirais tu ?

Je suis une parisienne de 43 ans. Je suis ingénieure, touche-à-tout et curieuse de (presque) tout. Je me sens plutôt  hors-normes, mère de famille nombreuse avec une âme d’enfant, féminine et masculine à la fois.

Ta cyber life

2– Tu as au moins 4 sites/blogs différents (TourdeJeu, Maximômes, 7surleweb et Trollfjord) , de quoi parle chacun d’entre eux et pourquoi les avoir lancés ?

Je vais les prendre par ordre chronologique. Le premier site web que j’ai créé, en 1997, c’est Trollfjord, un site sur les voyages en Norvège. Je l’ai lancé parce que je voulais découvrir le HTML, et comment fonctionne un site web ! Comme j’avais fait plusieurs voyages dans ce pays merveilleux, j’ai pris cela comme thématique. Depuis, je le mets à jour de façon assez occasionnelle… mais il est toujours en ligne.
En 2000, j’ai eu envie de me lancer dans le PHP.  Etant joueuse en ligne depuis 1997, et impliquée dans ce domaine, j’ai décidé de créer TourdeJeu, un annuaire de jeux en ligne amateurs  (on les appelait encore des jeux par correspondance, ou pbem pour play by e-mail). Il a beaucoup évolué depuis, comme les jeux dont il parle.
Ayant trouvé une mailing-liste très sympa de mères de famille nombreuse en 2001 pour partager mes expériences dans ce domaine après la naissance de mon 4ème enfant, je me suis proposée pour créer un site sur ce sujet en 2002. C’est devenu MaxiMômes. Plusieurs des mamans d’origine sont toujours présentes, et c’est une jolie communauté, principalement un forum.
Enfin, en 2006, assistant au phénomène des blogs, je me suis dit qu’il fallait que j’essaie ça aussi, et j’ai lancé 7surleweb, pour parler du web vu par la famille, et vécu en famille. J’ai un peu de mal à continuer à le mettre à jour depuis un an, même si les sujets ne manquent pas…

3– Tu as/as eu d’autres blogs que les 4 que j’ai pu trouver ?

J’ai un tumblr qui me sert de site « central », qui reprend les fils RSS de mes autres sites, et sur lequel j’écris aussi parfois d’autres choses qui n’ont pas leur place ailleurs. Sinon, j’ai eu quelques autres mini-sites.

4– Si oui lesquels et pourquoi les avoir arrêtés ?

J’ai été responsable du site web de Ludimail, une association autour des jeux en ligne amateurs, que j’ai co-fondée mais que j’ai quittée pour créer TourdeJeu. Avec mon mari YeDo, j’ai créé un site de fans du jeu Nebula, mais il est inactif depuis pas mal d’années (il faut dire que Nebula, jeu par e-mail, est à peu près mort aussi). J’ai aussi quelques recettes de cuisine familiale qui trainent dans un coin… un blog familial privé…

5– Plutot twitter(identi.ca) ou facebook ? quelles utilisations as tu des deux ?

J’adore Twitter. Ca ouvre des horizons et c’est dynamique ! On choisit des personnes à suivre parce qu’on a des points communs, mais chacun parle un peu de tout, donc on découvre plein de choses. Et pouvoir poser une question et obtenir très rapidement des réponses pertinentes, c’est magique.
J’ai un compte Facebook mais très peu de contacts, uniquement des gens que je connais IRL, ou presque. Je déteste l’interface Facebook, c’est tellement peu pratique, c’est fouillis, c’est privé sans l’être, non, je n’accroche pas du tout.

6– Es tu addict au Net ? si oui tu as une ou deux anecdotes sur le sujet ?

D’après tout ce que je viens de dire, je crois qu’on peut en déduire que je suis bien accro, et depuis longtemps. J’ai d’ailleurs rencontré mon second mari en jouant sur internet, il y a (déjà !) 12 ans. Et je refuse d’avoir un mobile branché sur internet, pour m’obliger à ne pas être connectée en permanence.

7– Sur le net on peut te trouver où ?

Sur mes sites, et sur Twitter @Oelita.

7bis– Oelita, ça veut dire quoi ? Pourquoi avoir choisi ce pseudo ?

C’est « Oëlita la gentille hérétique », héroïne d’un excellent livre de SF injustement méconnu : Parade nuptiale, de D. Kingsbury, prix Locus du premier roman en 1983.
J’ai choisi ce pseudo pour ma première partie de jeu de rôle, en 1985, peu après l’avoir lu. C’est un personnage très attachant, maternel et fort à la fois, dans laquelle j’aimerais me retrouver.  Par la suite, j’ai gardé ce pseudo pour mes jeux et pour mes activités en ligne (d’abord sur minitel RTC, puis sur le web).
Le boulot

8– Tu bosses où ? Tu y fais quoi ?

Je travaille chez Presstalis, principal distributeur de presse (papier !) en France. Je suis au service informatique (la DSI), où je m’occupe de projets web et d’espaces collaboratifs.

9– Ton bureau au boulot il ressemble à quoi ? (si tu as une photo …)

Il est tout neuf car on a déménagé l’an dernier, et il est en open-space. On utilise les placards coulissants pour gagner un peu en tranquillité (et ranger du thé, pour ma part)…

10– Knowledge Management pour toi, ça veut dire quoi exactement ?

Partager les connaissances pour être plus efficaces, à la fois individuellement et collectivement. Concrètement, ça veut dire mettre à disposition de chacun des outils et des méthodes pour identifier, classer, diffuser et enfin trouver de l’information (aussi bien des documents que des bookmarks, des anecdotes, des contacts, des questions/réponses…). Et encourager chacun à participer, d’abord d’une façon personnelle (sur son ordinateur), puis dans ses groupes (service, projet, communautés diverses), puis encore plus globalement. Ca passe aussi par des changements plus culturels dans l’entreprise et le management, ce qui est loin d’être simple (voire même décourageant).

11– Tu as fait Centrale Paris, c’est comment de faire une école d’ingé aussi prestigieuse ?

Au départ, c’est une victoire personnelle, une reconnaissance de ses capacités (surtout quand on a des parents qui n’ont pas dépassé le collège, et qu’en prime on est une fille).
Après, c’est une grosse déception. Quel gâchis, ces cours et cette ambiance… J’espère que ça s’est amélioré depuis que j’y suis passée !
Encore après, c’est indéniablement une facilité pour trouver du boulot avec un bon salaire.
Enfin, c’est aussi un poids, car ça donne à beaucoup de gens une image stéréotypée de vous, ça met une distance. Ca vous oblige aussi plus ou moins à suivre un parcours de carrière fléché. Ma DRH m’a ainsi demandé d’être manager, alors que ça ne m’intéressait pas. « Mais vous êtes centralienne ! ». J’aime faire, et non faire faire. Ils ont fini par comprendre que j’étais « atypique ». C’est-à-dire un peu ingérable, aussi. Bref, je n’ai pas fait la carrière que j’aurais pu faire, mais ça m’est bien égal. Mais je cherche encore ma voie…

12– Comment arrives tu à gérer ton temps entre ton boulot,  tes nombreux sites et tes 5 enfants à gérer (ça c’est la question d’un futur bientôt papa qui se demande comment il va faire… 🙂 ) ?

Je travaille au 4/5ème de temps, conservant le mercredi pour mes occupations familiales. Je ne fais pas d’heures sup ni de déplacements, sauf cas de réelle nécessité. Tout ça joue négativement sur la carrière, c’est clair. Mais bon, déjà, 5 congés de maternité, de toutes façons…
Je m’occupe de mes sites principalement le soir, quand les enfants sont couchés, et le week-end.
Et je n’arrive pas à m’en sortir, vu que mes sites ne sont pas du tout à jour comme ils devraient l’être… J’ai des dizaines et des dizaines de brouillons d’articles, une todoliste longue comme la main pour TourdeJeu.
Mais ça n’est pas grave. C’est aussi ma façon de fonctionner, dans l’hyperactivité. Le tri des priorités se fait de lui-même, je le fais au feeling. Je fais ce que j’ai envie de faire le moment venu. Des sujets sont laissés de côté pendant des mois, voire des années, mais ne sont pas oubliés pour autant, et peuvent aboutir au moment où on s’y attend le moins ! Au moins, quand un sujet ou une activité me gonfle, je trouve facilement autre chose à faire 

13– Je lis pas mal de CM, ils ne sont jamais d’accord sur ce que c’est, être un community manager, pour toi c’est quoi ?

C’est aider  une communauté à vivre et à s’exprimer de façon efficace (c’est pour ça que pour moi, c’est très proche du KM). Au quotidien, c’est de la modération et de l’animation. Sur le fond, c’est donner les moyens à des gens qui partagent un intérêt commun d’aller plus loin que des conversations : de se faire comprendre et entendre, de créer ensemble.

14– J’ai l’impression que CM c’est comme chasseurs, il y a les bons CM et les mauvais CM … c’est quoi la différence entre les deux ?

Le bon CM est pour moi celui d’une communauté, alors que le mauvais est d’abord celui d’une marque. Le bon CM doit être un porte-parole de la communauté, un relais entre celle-ci et la marque éventuelle (il n’y en a pas forcément !). Il ne doit pas être un vendeur ni même un évangéliste de la marque. Sinon, c’est juste de la comm ou du marketing.

Ta vraie life, quand tu es pas au boulot

15 — Ton bureau chez toi il ressemble à quoi ? (si tu as une photo …)

Il comporte beaucoup de choses un peu diverses (c’est le bazar, donc !). Il est dans ma chambre, et à côté, il y a celui de mon mari (que l’on ne voit pas sur la photo). C’est du bricolage avec une table de récup, des casiers, une planche… Il est trop petit à mon goût !

16– Tu t’investis dans des trucs précis en plus des sites déjà mentionnés ? projet divers / art / asso ?

Non, plus maintenant.

17– Si tu devais choisir un événement que tu as vécu, un seul, pour te définir, tu choisirais lequel ?

Difficile à dire. Peut-être mon divorce, il y a 12 ans, parce que j’ai osé, contre l’avis de tous, et malgré la peur. Et que je ne l’ai jamais regretté depuis.

17bis– Etre maman de cinq enfants, c’est comment ?

Passionnant. Le sens de la parentalité, on ne le découvre pas au premier enfant, mais avec les suivants : quand on maîtrise les petits soucis du quotidien, quand ils grandissent, quand on les découvre tous si différents.
Ce n’est pas SI fatigant que cela, car la fratrie vit aussi sa propre vie. On est moins sollicitée pour jouer ou intervenir quand on a 5 enfants que quand on n’en a qu’un seul ! OK, pas tout le temps, il y a des périodes chargées, comme la rentrée scolaire.
Le plus dur reste l’intendance, évidemment (surtout les repas, ou encore l’organisation des vacances). En tout cas, on ne s’ennuie jamais !

18– tu es roliste ?

J’ai joué un peu, il y a longtemps, mais plus du tout depuis presque 20 ans. J’aimais davantage le grandeur nature, la murder party, que le jeu de rôle autour d’une table. Je n’ai jamais été MJ.

20– Tu as d’autre passion, loisir ? lesquelles ?

J’aime les jeux de plateau, surtout en famille. On y joue surtout en vacances.
Sinon, j’aime jardiner. Me promener dans mon jardin, couper une fleur fanée par ci, arracher une mauvaise herbe par là, réfléchir aux prochaines plantations, observer une nouvelle pousse, c’est mon moment à moi. Même tondre ma pelouse est une activité que j’aime, qui me fait décrocher du rythme de dingue du reste de ma vie. J’avance lentement, je regarde et sens l’herbe se faire couper, ça m’hypnotise.
Jeux Vidéos

21– Tu tiens un site sur les MMOweb, donc je me doute que tu dois être une gameuse, tu joues uniquement à des MMOweb ou à d’autre jeux ?

Je joue aussi à d’autres jeux, autour d’une table ou en jeux vidéos. Même si je manque de temps pour cela.

22– Tu as un style de jeux préféré, si oui lequel est-ce ?

Les jeux de gestion/stratégie. Surtout pas en temps réel. Les jeux où il faut comprendre le fonctionnement, tester des tactiques, optimiser ses ordres. Et où il faut explorer toujours plus loin, découvrir sans cesse quelque chose de nouveau, qui remet ses tactiques en cause. Le renouvellement dans la continuité.

23– Tu joues souvent ? en famille ou seule ? sur PC ou sur console ?

Je joue tous les jours en ligne. En solo mais aussi en famille. Je joue aussi sur mon PC, et parfois sur console avec les enfants. Ah si, j’ai aussi une DSi depuis le printemps, et j’y joue dans le train et le bus, pendant mes trajets de boulot.

24– Ton premier souvenir de jeux vidéos ?

En famille sur mon TI-994A que mes parents m’ont offert pour mon bac, en 83. Un jeu qui s’appelait Parsec. On avait une ardoise avec nos meilleurs scores individuels dans la cuisine !

25– Actuellement tu joues à quels jeux ?

  • Sur PC, Heroes of Might and Magic V, que j’ai presque fini, j’en suis à la dernière campagne de la deuxième extension.
  • Sur Wii, Mario Kart avec les enfants !
  • Sur ma DS, je joue à Pokemon Platine. Ca fait halluciner mes ados, ça m’amuse.
  • En ligne, je joue surtout aux jeux de la Motion Twin. Naturalchimie, et surtout Kube, un jeu d’exploration et de construction collaborative, auquel 3 des mes garçons jouent aussi. On a bâti une superbe maison tous ensemble, après en avoir fait le plan sur Google docs. Je pense qu’en prime d’être fun (c’est le plus important !), c’est très instructif pour les enfants, il faut que je fasse un article là-dessus pour 7surleweb…

26– Ton jeux vidéos préférés et celui que tu as le plus détesté ?

Mon jeu préféré est la série des Heroes of MM, à laquelle je joue depuis le numéro 1 ! Du coup, tous mes enfants y jouent aussi, on est tous fans. J’ai aussi beaucoup joué à Civilization, il y a plus longtemps (YeDo a acheté le 5, il faut que je teste ça !).
Détesté ? si je n’aime pas, je n’y joue pas… Le dernier Zelda sur DS m’a déçue, celui avec les trains, je l’ai abandonné. Tous les jeux Facebook que j’ai essayés m’ont déçue aussi.

27– Tu penses quoi des DLC ?

Les Dates Limites de Consommation ? Faut y faire gaffe quand on trie son frigo pour ne pas avoir à jeter de nourriture !
Ah, on me dit qu’il s’agit de contenus téléchargeables pour les jeux. Comme je joue surtout en ligne, où c’est le principe quasi de base, je n’en pense pas grand-chose de spécial. C’est pratique. Faut pas que ça tourne en abus de la part des éditeurs. C’est comme les micro-paiements dans les jeux en ligne.

28– Quand tu joues, c’est quoi le plus important, la qualité graphique ou la qualité du scénar ?

Certainement pas la qualité graphique, dont je me fiche pas mal. Sauf pour râler quand ça fait ramer ma machine.
La qualité du scénario, oui, c’est important (très décevante dans les jeux du professeur Layton, par exemple). Plus que le « scenario », j’aime avoir en face de moi un univers original et complet.
Le plus important pour moi reste le mécanisme de jeu, la profondeur des tactiques.

29– Les jeux en mode texte, comme nethack ou autre, tu connais ? Tu pourrais y jouer aujourd’hui ?

J’adore ! Le jeu auquel j’ai peut-être le plus joué dans ma vie, c’est Moria5, un rogue-like. Il est encore sur ma machine, et j’ai refait une partie il y a peu de temps. J’ai aussi joué à Angband et à ADOM. Ce sont des jeux qui combinent exploration, RPG basique, et tactique, donc j’adore. Avoir juste un A pour représenter une araignée et T pour un troll, ça me suffit. Curieusement, c’est internet qui leur faire perdre de l’intérêt car chacun peut trouver sur le web des encyclopédies qui dévoilent tout sur les forces et faiblesses des monstres et des objets rencontrés, et ça perd en saveur de découverte… J’aime la découverte ludique ! (nd MrJmad : enfin quelqu’un qui aime jouer au rogue-like, je ne suis pas le seul !!!! )

Question pour me faire mousser

30– Est ce que tu lis le Mad Blog ? Pourquoi ? (que ça soit oui ou non)

Oui, depuis quelques mois. Je ne lis pas tous les articles, mais j’aime ceux qui parlent de jeux, et ceux qui parlent d’organisation. Et les interviews, maintenant !

Allez, on a presque fini, quelques dernières questions pour vraiment te connaitre

31– Tu es plus Bruce Willis ou Steve Carell ? pourquoi ?

Bruce Willis pour Clair de lune.

32– Si tu devais choisir un bouquin, un bon film, une série cool, une série pourrie , un nanard, tu choisirais quoi  (tu dois choisir un de chaque et si possible donner une explication) ?

  • un bouquin : Parade nuptiale dont j’ai parlé !
  • un bon film : Princess Bride. Il faut que je le montre à mes deux plus jeunes, ils ne le connaissent pas encore !
  • une série cool : Malcolm, la famille nombreuse totalement déjantée. Dire qu’ils ne sont même pas fichus de nous la sortir en DVD…
  • une série pourrie : Hero Corp. De très bonnes idées, mais des dialogues et un scénario souvent répétitifs et un jeu d’acteurs épouvantable. On va me dire que c’est fait exprès ?
  • un nanard : Monstres contre aliens.

33– Ton pire souvenir scolaire ?

Les cours de gym.

34 — Quand tu étais petite, tu voulais faire quoi comme métier ?

Inventrice.

35– Quand je dis chaussette, tu penses à quoi en premier ?

La boite de chaussettes orphelines de ma buanderie. Incroyable le nombre de chaussettes qui disparaissent dans cette maison.

36– Tu es plus hachis parmentier ou lapin à la moutarde ?

Lapin, avec plein de crème fraîche pour accompagner la moutarde.

37– ton livre de chevet actuel ? Pourquoi ?

« Ados, essai sur un âge impossible ». Mes aînés ont 15, 18 et 20 ans… Je n’ai pas trop de problèmes avec eux, mais c’est marrant de voir dans ce livre les explications scientifiques à leurs comportements d’ados.

38– Le livre que tu as détesté lire et que pourtant, tu as fini ?

Miles Vorkosigan. Ils lui ont vraiment donné un prix Hugo, et il a eu des suites !?

Juste avant la fin, un peu de liberté

39– Une question à laquelle tu aurais aimé répondre et que je ne t’ai pas posée ?

Combien de jeux sont référencés sur TourdeJeu ?

40– Et donc, la réponse ?

1466 à ce jour. Il y en a pour tous les goûts ! On en inscrit des nouveaux tous les jours, et on en élimine aussi souvent.

41– Un coup de gueule à passer ?

Je déteste les notions de générations X, Y ou encore baby-boom. C’est ridiculement stéréotypé et largement faux.

42– Un sujet qui te tient à coeur et dont tu veux parler à ceux qui lisent ton interview ?

N’achetez pas de jeux ludo-éducatifs à vos enfants : l’éducatif, fait pour rassurer les parents, gâche toujours le ludique. Il y a déjà bien assez d’école comme ça, laissez-les s’amuser à la maison !

Le mot de la fin, en 17 mots ? (ce qui fait les 17 mots de la fin … )

Voila une interview vraiment bien longue, qui va lire jusqu’au bout ? Le mot final est Merci.


Flattr this!

 Posted by at 12:35

  2 Responses to “MadInterview de Oelita, gameuse, maman, blogueuse, webmastrice…”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Jean-Michel ARMAND, Anthor. Anthor said: RT @mrjmad: [MadBLOG] la Madinterview de @oelita ,gameuse,maman, blogueuse, webmastrice …. : http://is.gd/gcCeZ // Un régal […]

  2. J’ai déjà eu l’occasion de croiser Oelita sur Twitter. Intéressant ce point de vue sur les jeux ludo éducatifs, ça rejoint ma lecture actuelle, à savoir que les enfants passent une trop grande partie de leur temps à apprendre par coeur et travailler et que leur emploi du temps n’est pas justifié, d’héritage agricole. Je pense que je me poserais la question de ces jeux si je devais devenir parent. Je pense que je me poserais tout autant la question de la surabondance de jouets, en plastique qui plus est.

    J’ignorais que tu avais autant de sites par contre !

Sorry, the comment form is closed at this time.