Dec 282009
 

J’avais calé mon changement de PC boulot avec les vacances de Noël, histoire de simplifier la migration et de ne pas nuire de trop à ma productivité (3 ans d’utilisation d’un PC, ça ne se migre malheureusement pas en un jour). Bien que la réception de mon PC fut assez rocambolesque je finis par le recevoir (directement sur le lieu de mes vacances au final) et pu me lancer dans l’installation de ce nouveau petit bijou (un très joli, si on aime le design ‘industriel’, lenovo W500).

Cette installation (d’une petite Ubuntu au final, pour des raisons de simplicité) fut l’occasion de tester différents services et comme j’étais un peu en panne d’idées concernant le sujet de ce billet, j’en profite pour vous les faire découvrir.

1- Les todo list faciles avec Remember The Milk

Je l’ai dit dans un précédent post, j’utilisais Gtodo pour avoir un ‘truc’ rapide de gestion de todolist. En commentaire, Tristan répondait que lui utilisait Remenber The Milk. L’ayant testé moi-même il y a quelques temps (plus d’un an), je n’avais pas été convaincu du tout. Ma curiosité fut piquée et je refis donc un test.

Et je dois avouer que le service avait bien changé. Différentes listes pour les todo, alertes mail/SMS, système de tags en plus des listes et surtout, le critère indispensable pour moi, une API et des clients lourds qui permettent de ne pas être obligé de passer par le site web (actuellement j’utilise Tasque qui même s’il n’est pas parfait, fait son boulot en attendant que je trouve mieux).

Une autre fonctionnalité sympa est celle qui permet d’envoyer des tâches à d’autres utilisateurs de Remember The Milk, je n’ai pas encore testé, mais ça peut être rigolo (surtout associé à un téléphone et une mise à jour en temps réel de ces listes de tâches, quelle joie ça doit être de voir apparaître des tâches à faire, envoyé par d’autre, sur son téléphone…).

J’ai donc migré mes todo Gtodo et en suis très heureux.

2- Dropbox

Oui, je sais. C’était une honte de ne pas avoir de compte Dropbox. Bouhhh honte à moi. Je m’autoflagelle avec des orties. Mais c’est un oubli maintenant réparé. Dropbox permet, tout le monde le sait, d’avoir un espace de stockage online (2 giga pour les comptes gratuits). Un peu comme un serveur ftp que l’on se déploierait tout seul me dirait vous. C’est effectivement le cas. L’avantage là, c’est que ce n’est pas vous qui gérez le FTP. 🙂

Sinon, le fonctionnement est très simple, en tout cas sous Linux. Un petit démon tourne et scrute un répertoire pour en détecter les modifications. Dès qu’un nouveau fichier est mis dans ledit répertoire ou qu’un fichier existant est modifié, hop le fichier en question est automatiquement synchronisé. On peut, de plus, déclarer des répertoires comme étant publics (par défaut il y en a d’ailleurs un, nommé, très logiquement Public, sous-répertoire du répertoire spécial Dropbox). Les fichiers étant stockés dans un répertoire public étant librement accessible par tous. Pour les autres on peut définir s”ils seront accessibles à certains users de dropbox ou à personne.

3- Xmind

Je l’ai twitté, j’utilise de plus en plus Xmind comme outil de mind-mapping, histoire de poser mes idées quelque part et de les laisser décanter un peu. Si je l’utilise de plus en plus, c’est que je l’utilise depuis longtemps, logiquement. Pourquoi donc en parler dans un billet qui parle des nouveaux services que je teste ? Parce que je n’avais encore jamais essayé la partie webservices de Xmind. Qui dans la version non payante de ceux-ci se limite à peu de choses, à savoir pouvoir uploader ses cartes sur le site et choisir si les utilisateurs peuvent ou non les télécharger (un petit exemple ici avec une carte de test).

4- Instapaper

J’ai découvert ce petit service iPhone/desktop il y a seulement quelques jours, grâce à Twitter. Le principe en est tout couillon, pouvoir de son navigateur ou de son iPhone, sauvegarder le fait que l’on veut lire une page web, plus tard. Disons que c’est un peu comme un répertoire de bookmarks synchronisé entre son iPhone et son(ses) PC(s). Il y a en plus, la possibilité (en bêta) de dl une page instapapée pour la lire en pdf, ou avec un kindle ou un ePub, mais ça je ne l’ai pas encore essayé.

5- Les trucs, pour tester comme ça, inutile ou presque

5.1- Twittercounter

Je ne suis pas vraiment un grand fan de stats sur mon activité twiterrienne. Mais j’avoue que j’ai été surpris par, par exemple, le nombre de tweets par jour que je poste (en moyenne 4 par jour, je ne pensais pas autant). Donc pour l’instant, hop, je teste.

5.2- The whuffie bank

The whuffie bank est une tentative de créer une énième monnaie, pour les échanges sur les réseaux sociaux et qui se base sur la réputation. L’initiative a été lancée lors de la conférence TechCrunch50 et bon, j’ai trouvé l’idée rigolote. Comme en plus, je me suis toujours intéressé, même de loin, au phénomène des monnaies alternatives ou complémentaire (tout est la faute des dragons-dollars de dragon magazine),  je teste là aussi, pour voir.

6- Et vous ?

Vous utilisez quoi comme petits services web soit vraiment indispensables, soit inutiles, donc là aussi indispensables ?

Vous être en train de tester quels nouveaux outils ?


Flattr this!