Sep 202010
 

‘On ne peut pas encore sortir notre application, elle n’est pas parfaite.’
‘Ça ne va pas, ici, ce n’est pas exactement comme vont le vouloir nos futurs utilisateurs’
‘Plus que quelques mois de boulot et on aura vraiment atteint la perfection’

Toutes ces phrases que vous avez forcément entendu ou même dite, sont des phrases tueuses de projets. Parce que la recherche de la perfection mène irrémédiablement à la procrastination. Parce que jamais rien n’est suffisamment parfait, et que donc on continue a coder, coder, coder, modifier, modifier, modifier en remettant à plus tard ce qui est vraiment important à savoir le lancement de votre projet. Et c’est valable aussi bien pour des sides projects ou des projets d’entreprise.

Pourquoi est ce que l’on fait cela ?

  • Pour que notre projet soit le meilleur du monde
  • Parce qu’on veut être vraiment fier de notre bébé
  • Parce qu’il faut être meilleur que les autres qui existent déjà et que cela veut dire être parfait
  • etc etc …

Ces réponses toutes prêtes ne sont que des paravents. Que des phrases lancées pour masquer la vraie raison qui nous fait retarder le lancement. La vrai raison est que si on lance notre projet, au moment ou on l’aura lancé, il va pouvoir rater. Tant qu’on ne met pas notre projet à la disposition de ses utilisateurs, il ne peut y avoir d’échec. Et c’est cette raison, à mon avis, qui est bien souvent à l’origine de la quête de perfection. La peur de l’échec, tout simplement. La peur de devoir entendre nos futurs utilisateurs que notre logiciel (ou notre livre si on écrit un livre, remplacé le terme logiciel par celui qui va bien avec votre domaine) est mauvais, qu’il ne leur plait pas, qu’ils sont déçus.

Donc surtout, n’attendez pas qu’un projet soit parfait pour le lancer. Lancez le quand il est prêt. Et c’est tout.

Comment évaluer si un projet est prêt allez vous alors forcément me demander ? Ha ça, je n’en sais rien. Après tout c’est votre projet. Mais si je devais vous donner une échelle des statuts des projets ça serait celle- là :

  • Très bon
  • Bon
  • Moyen ou Parfait
  • Moins bon
  • Mauvais
  • Complétement nul

Plus l’état de votre projet est haut plus ça veut dire que vous devez le lancer, tout de suite. Et puis, je met Parfait au même niveau que moyen parce que bien souvent le temps, l’énergie et l’argent nécessaire pour passer de Très bon à Parfait, font que cela n’en vaut pas la peine.


Flattr this!

Histoires de rôlistes, premier bilan, deux mois après

 H2Rôlistes  Comments Off on Histoires de rôlistes, premier bilan, deux mois après
Jun 062010
 

H2rolistes ayant fêté son deuxième mois-niversaire hier, je me dis que c’est le moment de faire ce que j’avais annoncé que je ferrais, c’est à dire des points réguliers sur la vie de ce premier side-project.

1- Quelques chiffres.

Après deux mois de vie, voyons voir ce que cela donne niveau chiffre :

  • une moyenne de 20 visiteurs uniques / jour, d’après google analytics
  • 22 utilisateurs enregistrés sur le site (sans me compter moi)
  • 77 histoires racontées, en comptant les miennes.
  • 126 commentaires, dont les miens

Au niveau des badges, on a :

  • 16 badges newbie, ce qui veut donc dire que 6 des utilisateurs inscrits n’ont pas racontés d’histoires.
  • 5 badges barde de campagne (avoir raconté plus de 5 histoires), bon alors dans les 5, il y a moi, mais cela laisse tout de même déjà 4 utilisateurs qui ont partagé pas mal d’histoires.

Concernant les badges ‘d’assiduité’ comme je me suis rendu compte il y a peu qu’il y avait un bug dans la façon de les avoir implémentés, il n’y en a pas encore qui ont été donné, à voir lors de mon prochain point.

2- Le reste

J’avais lancé, entre le 14 avril et le 14 mai, un concours concernant h2rolistes. Le sujet en était simple, écrire un billet de blog qui parle d’h2rolistes et avoir la chance de participer à un tirage au sort pour gagner un abonnement de 6 numéros à jeux de rôle magazine.

Au final, en plus de l’abonnement à jeux de rôle magazine, j’ai offer à chaque participant un poche, à choisir parmi une liste. Bon j’avoue que j’ai pu le faire, parce que comme il n’y a eu que 4 participant, ben 4 poches, cela représentait un budget légèrement inférieur à 30 euros et que donc, je pouvais me le permettre.

Sur ce nombre de quatre, je ne sais pas quoi en penser. En fait, comme au départ, je pensais avoir 0 article de blog pour parler d’h2roliste, je suis très content d’en avoir eu quatre (merci encore aux 4 auteurs). Ce qui est certain, c’est que cela a généré du trafic puisque 2 des quatre articles sont dans les top 10 sources de trafic (toujours suivant google analytics, pour avoir des chiffres précis 2075 visites sur les deux mois, 94 et 66 comptabilisées pour les 2 articles en questions).

Concernant les sources de trafic toujours, j’avais lancé quelques fils de discussion sur les forum de jdr que je suis plus ou moins régulièrement. La encore, un retour assez sympathique, toujours sur les 2075 visites, 151 proviennent d’un des forums en questions. C’est d’ailleurs la source de trafic la plus important après le trafic direct et google.

Concernant la possibilité de tweeter une histoire, comme je l’ai déployé en tout début de semaine, pour l’instant, rien a signaler, à voir quand elle sera utilisé.

3- La suite ?

Plein de choses prévues, quand j’aurais un peu de temps.. Donc, malheureusement, pas dans les prochaines semaines.

En vrac :

  • de nouveaux badges
  • un ou deux essais de truc rigolo (enfin j’espère)
  • au moins un nouveau concours
  • Peut-être la possibilité de partager une histoire par statut facebook
  • le lancement d’une widget h2rolistes (comme celle que j’ai sur mon blog), on sait jamais, peut-être que ca intéressera des gens…

Et si vous avez des questions à poser, n’hésitez pas :).


Flattr this!

Apr 142010
 

Comme je l’ai annoncé sur le blog de h2r, j’ai lancé un concours pour récompenser, quelque peu, les gens qui auront la gentillesse d’écrire un billet pour parler d’histoiresderolistes.com. Le principe étant de tirer au sort dans un mois, un des auteurs de billets en question et de lui offrir un abonnement à jeux de rôle magazine, le magazine qui est bien et qui parle de jeux de rôle et une surprise offerte par moi même (et je tiens à noter, dans ce billet aussi, que l’abonnement est gracieusement offert par la structure qui édite jdr mag, voilà c’était important de le dire).

Pourquoi est ce que je parle de ça ici ? Et pourquoi le titre du billet c’est concours et idées ? Parce que hier, pendant mon trajet de retour de vacances, 850 km, ça donne du temps pour réfléchir, j’ai eu une idée géniale.

Et oui, ça m’arrive parfois.

Donc, mon idée. J’ai lancé h2r, tout le monde (enfin tout ceux qui lisent ma prose ici) le sait, ou presque maintenant.

Maintenant, c’est pour moi une grande nouveauté de lancer un site comme ça, d’essayer de le faire démarrer, de trouver des utilisateurs, etc etc. Je tâtonne, je bidouille, je fais des choses aux hasards.

J’avais déjà dit, dans le billet parlant de h2rolistes, que je ferrais des retours sur tout ce qui était retour des utilisateurs en ce qui concerne le système des badges et les autres idées que je mettrais en place, dés que j’aurais le temps. Sauf que ça, c’est de la ‘technique’. Et donc je me suis dit que faire la même chose pour tout le reste, à savoir mes tentatives pour faire vivre le site, proposer des choses autour, etc… Ce serait intelligent.

Et puis en plus, peut-être du coup vous aurez des retours sur mes initiatives (du style ‘ton concour il put, c’est merdique) ou même des idées que vous pourriez avoir comme truc à faire.

Donc voilà, cette fois-ci, se sera un concours pour remercier les gens qui écriront un billet (et donc oui, c’est vrai, inciter les gens à écrire un billet).


Flattr this!

Apr 052010
 

‘C’est l’histoire d’un mec …’ qui était rôliste.

Bon ok, c’était facile, mais je trouve que c’est une bonne façon de démarrer ce billet. Billet tout entier consacré à de l’autopromo ou plutôt à l’annonce du lancement d’un de mes side-project comme on dit.

Histoiresderolistes.com. Né d’une idée toute simple à savoir que les rôlistes, dont je suis, adorent se raconter leur vieilles histoires de joueurs, leurs souvenirs de catastrophe évitées ou de justesse, ou pas du tout, leur grand moment de rigolade. Et parfois on a envie de partager ces histoires, pas seulement avec son groupe de joueur actuel, mais avec ses anciens compagnons de parties, ou même avec d’autres rôlistes tout court.

Comme je n’ai pas trouvé un tel endroit, je me suis dit que j’allais la bâtir moi même, la petite taverne virtuelle où nous pourrions tous être barde, le temps d’une histoire.

Alors ce ne fut pas facile de venir à bout de ce projet, dont la taille est pourtant plus que petite. Pour donner une idée de la chronologie :

  • j’ai eu l’idée du site en juillet 2009, j’ai aussitôt acheté le nom de domaine
  • j’ai commencé à aligner quelques lignes de code en aout (merci les vacances), mais ayant du boulot du boulot, en retard, j’ai que très peu avancé.
  • Je m’y suis vraiment mis fin janvier/début février en essayant de trouver du temps la nuit et les week-ends.
  • le week-end de Pâques m’a permis de finaliser le tout et de faire tester à quelques chanceux (merci les gens de #djangocong et du plug).

Mais maintenant, il est en ligne, et vous pouvez aller y lire/raconter des histoires de rôlistes. Et si il est en ligne, c’est aussi grâce à ma chére et tendre qui a été la première des béta testeuses, bien qu’elle ne soit pas du tout rôliste… Le fait qu’il n’y est pas de fautes d’ortographes sur le site (ou presque pas) est par exemple complètement grâce à elle, mais ce n’est pas son seul apport, loin de là.

Et ce n’est pas qu’un ‘simple’ site où les gens soumettent des histoires. Quitte à lancer un truc, autant s’en servir comme bac à sable, pour tester des choses dont je parle dans mes billets.

Comme par exemple, l’introduction de mécanismes tirés des jeux vidéos, comme les titres et succès (qui sont ici appelés badges).

Vous pourrez donc gagner des titres (top posteur par exemple) ou des badges comme le badge du djinn narcissique ou du gobelin fanatique (liste des badges). Exactement comme dans les jeux, vous ne connaitrez pas la manière de débloquer certains badges. Parfois même, vous ne saurez même pas que les badges existent avant de les débloquer.

Ce n’est bien entendu qu’un début, j’ai plein d’autres idées (dont certaines déjà listées dans les billet du ce blog), que je mettrais en place petit à petit. En essayant, ensuite, d’analyser le retour des utilisateurs à mes ‘expériences’.

Mais déjà, la question est de savoir si h2rolistes (et il y a même un twitter et un identi.ca pour suivre les nouveautés) va trouver son public ou non…

Et bien entendu, h2rolistes c’est du 100% django.


Flattr this!